««« Retour share
journal n°699 - 18/07/2013
Visite guidée en Technopolie…
Après la découverte des locaux d’Intel, Arnaud Montebourg s’est rendu au Business Pole, où quelques récurrents et solides Sophipolitains ont énuméré les nombreux atouts du site. Et pour le ministre, Sophia est à coup sûr un bon Joker.

Il ne s’exprime pas souvent : Claude Giafferi, président d’Amadeus, érigé en symbole de la réussite sophipolitaine, faisait bien partie de la table ronde de présentation au ministre Montebourg. Focus sur les vertus de «l’attractivité par l’excellence» pour ce grand défenseur de l’ambiance locale, qui place la success story de son groupe parmi les victoires de Sophia. Même argumentaire pour Gérard Giraudon (INRIA), président du Club des Dirigeants, qui veut «attirer les meilleurs pour les rendre encore meilleurs.»

 

Pour Arnaud Montebourg, pas d’erreur : «les entreprises aiment les écosystèmes, avec parfois même une mutualisation, dans la recherche en particulier, et ici, tous les arguments sont réunis pour réussir.» Préférant l’expérience de terrain aux longs discours, le ministre du Redressement productif aura écouté la salle, Frédérique Vidal et ses grandes espérances côté Université et enseignement supérieur en général, ou encore Aram Hekimian, fondateur de Kapsys, et ses envolées pas si utopiques vers une production française de téléphones portables réservés aux seniors. Un dossier visiblement connu du ministère, et chaudement encouragé.

 

Un petit tour au pays des entreprises azuréennes, encadré à gauche par Marc Daunis et à droite par Jean Leonetti, dans une complicité territoriale réaffirmée énormément appréciée par nos hautes instances gouvernementales.           

 

 

 

 

 

Isabelle Auzias