««« Retour share
journal n686 - 18/04/2013
Telecom Valley, le bon mix entre grands groupes et PME

21 ans chez IBM, et depuis sept ans à la tête de sa propre agence de conseil en innovation, Jean-Bernard Titz, tout nouveau président de l’association sophipolitaine, a connu les deux écoles. 10 ans de Telecom Valley dans les pattes, à des postes et responsabilités divers et variés, et le voilà en sus rompu côté pratique à l’exercice. D’indéniables atouts dont il veut profiter pleinement : «partenariats renforcés et bien sûr innovation seront les maîtres-mots de mon mandat. Des partenariats entre nous, car il est important que nous sachions travailler ensemble pour être plus forts. Mais partenariats aussi avec les pôles, SCS, Pégase, et pourquoi pas d’autres encore… Partenariats enfin avec nos financeurs, pour mieux expliquer qui nous sommes.» Avec pour ambition de capter quelques grands absents, comme l’Europe. «L’innovation, elle, est à partager, qu’il s’agisse d’internet, de mobilité, d’usages, entre grands groupes et PME. C’est cela, le cœur de Telecom Valley.»

 

Et pour ce faire, le président Titz compte sur une grosse centaine d’adhérents, un conseil d’administration un tantinet féminisé avec l’arrivée de Valérie Blanchot-Courtois, et sur une garde rapprochée de quatre sur-motivés loin d’être des inconnus in situ : Franck Lavagna (Orange, vice-président et secrétaire général), Pascal Flamand (Janua, vice-président en charge de la trésorerie), Frédéric Bossard (Wacan, secrétaire général adjoint, communication) et Philippe Bessaguet (IQSIM, trésorier adjoint). Sans oublier Jean-François Carrasco pour s’occuper des Jeunes Pousses et du challenge éponyme. «Notre association, ce doit être une marque, dont on est fier» : le vœu pieux de Jean-Bernard Titz, qui rappellera aussi toute la valeur de cet engagement bénévole autour d’une belle idée. Made in Sophia.

 

 

 

 


Isabelle Auzias