««« Retour share
journal n°666 - 22/11/2012
Nasteo, la boîte à images marketing
Proposer des solutions technologiques à haute valeur ajoutée aux entreprises : la mission de Jean-François Contesto en direct live de Sophia.

Quelle entreprise ne rêve pas d’une présentation impeccable ? La tendance actuelle : la vidéo, ludique, immédiate, courte et ciblée. Preuve en est, la multiplication des web-TV, qu’elles soient privées ou institutionnelles. C’est sur cette vague que surfe Nasteo, totalement orientée sur l’inter-connectivité via internet et les nouveaux médias. Une solution clef en main de promotion audiovisuelle à l’usage des entreprises… et des agences de communication. Son atout : la globalité du service, de la réalisation à la diffusion, grâce à de solides partenaires comme FG Médias, spécialiste de la captation d’images.
Aujourd’hui, Jean-François Contesto, pour ses 20 ans d’activités, va même plus loin en initiant NasteoLink, un média complet, avec l’appui d’éminents journalistes (Christiane Navas, Jean-Pierre Largillet) ou des Espaces Antipolis, qui mettent à disposition leurs locaux pour accueillir studio d’enregistrement, loge et infrastructures annexes. La partie visible de l’iceberg ? Startup Show, qui présente deux fois par mois les entreprises sophipolitaines sous leurs meilleurs atours : une émission en direct où les internautes peuvent poser leurs questions et ainsi interagir sur le contenu (voir notre vidéo). Un ordinateur, une tablette ou un smartphone, et le webspectateur devient acteur, sous contrôle d’un modérateur avisé à l’autre bout de la connexion. Et une belle vitrine pour Nasteo, qui prouve par l’image (la boucle est bouclée...)la qualité des prestations proposées. Premières ciblées : les entreprises bien sûr, mais aussi les institutions et collectivités dans le cadre d’une démocratie participative qui saute allègrement l'obstacle du web. A l’heure où la communication (et la promotion) passe forcément par l’image et la réactivité. Une image qu’il faut maîtriser jusque dans ses plus infimes technologies pour provoquer l’impact tant désiré… Et c’est un métier.

Isabelle Auzias