««« Retour share
journal n°700 - 25/07/2013
Tram' souterrain : «on ne pourra l’arrêter que politiquement»
Après la votation citoyenne du 25 mai, le groupe Changer d’ère lance une pétition, dernier espoir pour une ligne 2 en surface.

Renoncer au souterrain, débuter les travaux en surface par l’Ouest et livrer au plus vite la ligne 1 jusqu’à La Trinité : les doléances de cet appel au peuple lancé le 15 juin dernier et qui, au 18 juillet, n’avait récolté que 735 signatures. «Nous sommes loin d’avoir un degré de mobilisation militante comme nous l’avons eu en mai, et comme nous l’aurons en septembre», souligne Patrick Allemand. «Nous avons donc décidé, pour continuer de faire fructifier notre capital de signataires pendant les mois d’été, d’ajouter une version en ligne de cette pétition».

 

Et le président du groupe Changer d’ère poursuit : «certains pensent que notre démarche vire à l’entêtement, ce n’est pas notre avis.» Deux raisons : d’une part la votation citoyenne, qui a réuni 8.473 voix, dont 91% se sont exprimés «contre» le tram' souterrain, «une mobilisation inattendue qui montre que lorsqu’on donne la parole aux Niçois, ils la prennent volontiers sur des sujets d’intérêt local».

D’autre part, malgré le rejet du recours, Patrick Allemand considère que «la noblesse des combats politiques, c’est de gagner ceux qui paraissent les plus improbables. C’est une bataille perdue juridiquement, mais nous pouvons la gagner politiquement».

 

Et de rappeler que Christian Estrosi n’a remporté les dernières municipales qu’avec 10.000 voix d’avance : «notre objectif est à 15.000 signatures. Si nous obtenons une participation significative, nous irons voir le maire. Il ne pourra pas ignorer une mobilisation grandissante de la population (…) Et si les Niçois sont suffisamment nombreux à montrer avec force qu’ils ne veulent pas de ce tram' souterrain, vous verrez qu’il reculera.»

 

 

 

 

 

 

 

 


Lizza Paillier