««« Retour share
journal n681 - 14/03/2013
Tram' : une ligne 2 en peau de chagrin
Face aux contraintes budgtaires, le tram' stoppera net sous Jean Mdecin en 2017. Objectif 2019 pour la jonction au port.

Un tronçon amputé année après année... Octobre 2009, le député-maire Christian Estrosi dévoile une ligne 2 allant de l’aéroport à la gare de Riquier, avec passage souterrain entre Grosso et la place Ile de Beauté, pour une mise en service en 2015. Début 2011, on admet déjà une rallonge jusqu'en 2016. Les contraintes techniques, financières, mais aussi l’opposition des commerçants auront coulé la section Port-Riquier. Mars 2012, nouvelles contraintes budgétaires et restrictions des crédits de l’Etat (ou pas, voir notre vidéo), la  ligne s’arrêtera donc provisoirement à la station Jean Médecin en 2017 même si le tunnel, lui, sera percé jusqu’au port pour des raisons techniques. Etrangement, c’était l’une des suggestions de l’opposition… Et pour la mise en service de la section Médecin-Port et des  stations souterraines Durandy et Garibaldi, il faudra attendre des jours financièrement meilleurs…

 

«Si les comptes s’améliorent d’ici là, nous accélérerons sa réalisation, car le tunnel sera déjà percé et les appels d’offres des stations fin prêts», rassure Christian Estrosi. "Et avant le premier coup de pioche en fin d’année rue Ségurane, il faudra attendre le jugement en juin au Tribunal administratif des trois recours de l’opposition contre la déclaration d’utilité publique de juin 2012. S’ils sont rejetés, nous pourrons alors choisir parmi les quatre groupements d’entreprises de génie civil et bureaux d’études pour la construction du  tunnel et des stations Musiciens et Jean Médecin puis engager les travaux». Le coût du de la ligne 2 s’établit désormais à 650M€ HT dont 141,2M€ subventionnés par l’Etat, le Département, la Région, l’Europe et la CCI. Une rallonge de 9M€ a été réclamée à la Région. Le reste sera couvert par un prêt de la CDC (250M€) et des banques à même hauteur, dont la Banque Européenne d’Investissement qui avait financé pour 150M€ la ligne 1. Le décalage de la section Médecin-Port permet de différer 92M€ de travaux. Mais d’ici là, il peut s'en passer, des choses... 

 

Michel Bovas

 

 

Le tram' est-il de gauche ?


Pour Patrick Allemand, la réponse est un grand oui. Et d'expliquer que le dernier projet retenu n'est ni plus ni moins que celui proposé par le groupe d'opposition en 2009, alors réfuté par l'équipe municipale. Autre point d'achoppement, l'annoncé désengagement de l'Etat : "non, clame le vice président de Région, ça n'est pas vrai. Seules les dotations ont diminué de 3,5M€. Sur un projet de 750 millions..." Pas de quoi, selon lui, faire capoter l'affaire....

 

Propos recueillis par Isabelle Auzias