««« Retour share
journal n°684 - 04/04/2013
Renaissance musclée pour Befit
La salle de sport niçoise se positionne sur un suivi plus personnalisé des séances. Et sur quelques suggestions diététiques associées.

Trente ans déjà pour le club de la rue Barla. Mais avec l’arrivée aux rênes des appareils et agrès de Jean-Baptiste Simonnet et de Constantin Cristéa, actuels co-gérants de Befit, l’ambiance s’est… professionnalisée.

Une pause-gym, de la zumba, du fitness, aux côtés de ces traditionnelles ou branchées disciplines s’entraînent quelques champions de muscu aux parcours prometteurs, des cyclistes, des coureurs…

La force des lieux: un suivi individuel qui s’apparente davantage à une véritable préparation physique, qu’il s’agisse d’accéder aux podiums, de garder la forme ou de se remettre d’un traumatisme. Un suivi que Jean-Baptiste Simonnet double de conseils sur une hygiène de vie plus responsable, qui passera par le contenu de l’assiette.

Du sur-mesure, du spécifique. Du cousu main. Même nos nageurs olympiens ont eu quelques sueurs en entrant dans la «Perestroïka», une salle plutôt austère où l’on tape sur des pneus à la masse: le domaine de Constantin, ex-champion moldave de lutte qui désormais se consacre aux muscles des autres.

De l’élite, ils ont gardé le meilleur : une attention de tous les instants, un planning rigoureux, des objectifs à atteindre. Avec au bout de l’effort un challenge personnel. Physique, mental, nutrition, on prépare aussi ici les concours d’entrée aux armées, dans la police ou chez les pompiers, à grandes séries de TRX (voir notre vidéo). Et les ambitions de nos deux préparateurs vont plus loin encore : l’espace a été rénové, dûment inauguré, et pourrait prochainement accueillir quelques douceurs annexes, spas et massages. Du réconfort. Et une récompense…

 

 

 


Isabelle Auzias

 


www.befitnice.fr