««« Retour share
journal n°683 - 28/03/2013
Niçois, devenez Greeter !

Ou plutôt hôte. De l'anglais to greet, accueillir.

Le concept, né à New York en 1992, a fait des émules, et a donné naissance à un réseau international (Global Greeter Network) qui fédère les associations d'une vingtaine de pays. Les Français semblent très réceptifs à cette nouvelle forme de tourisme participatif : le mouvement existe déjà à Lyon, à Paris, en Bourgogne, dans le Tarn ou encore en Meurthe-et-Moselle...

 

Le principe : un habitant passionné par sa ville la fait découvrir bénévolement à des visiteurs. Il n'est ni guide, ni conférencier, et choisit de partager ses bons plans, ses endroits favoris.

Le Greeter idéal ? En premier lieu il doit être majeur, mais surtout ouvert, motivé, disponible, et parler français et/ou d'autres langues : les membres des communautés étrangères de Nice sont grandement invités à se présenter, pour guider leurs compatriotes sous un angle culturel différent. Le Greeter s'engage à être disponible au moins une demi-journée par mois, et lui et le visiteur signeront une charte définissant quelques règles de base (gratuité, responsabilité de chacun...).

 

L'Office du Tourisme et des Congrès, qui mettra en relation visiteurs et gentils Greeters, démarre donc sa campagne de recrutement d'ambassadeurs de la ville de Nice via un site internet dédié, sur lequel le candidat remplit un formulaire en précisant notamment ses centres d'intérêt et le type de balades (et non pas visites!) qu'il est prêt à proposer, avant d'être convoqué à un «entretien d'embauche».

Et qui sait, le Greeter niçois pourrait à son tour devenir visiteur dans une autre ville...                                      

 

 

LP

 

 


www.nice-greeters.com