««« Retour share
journal n°659 - 04/10/2012
Etape niçoise pour Telecom Valley
Habituelle présentation des nouveaux adhérents et visite guidée du Centre d’Accueil des Entreprises Innovantes (CAEI) Nice Côte d’Azur.

La complémentarité fait la force : voilà l’essentiel du message passé dans les rangs de Telecom Valley. Et si à Sophia, le Business Pole s’organise en ce sens, dans la plaine du Var, Nice Premium accueille déjà, sous la houlette de Marie-Christine Vidal, son «dispositif d’aide aux entreprises du territoire en faveur de l’innovation.» Comprenez une pépinière à vocation généraliste (Nice La Plaine), une autre dévolue aux startups orientées développement durables et innovantes (Nice Premium), jumelée à un hôtel d’entreprises qui pourra les accueillir dès la sortie…

Il faudra, pour entrer dans le saint des saints entrepreneurial, être préalablement sélectionné par un comité d’agrément. Et ainsi disposer d’une gamme complète de services in situ (accompagnement à la gestion-finance, aux difficultés juridiques, au développement commercial cohérent, au sourcing de projet…). Côté pratique et immédiat : un appui logistique (courrier, location de salle), une aide à la rédaction de dossiers d’investissement ou de prêt, une mise en relation plus directe avec des laboratoires, entreprises ou organismes potentiellement partenaires, une main tendue pour peaufiner ses études de marché et autres négociations commerciales, un coup de pouce pour une communication efficace, et un soutien en termes de recrutement ou d’organisation. Si les plans fournis aux participants datent de la CANCA (aïeule de la CUNCA et bisaïeule de la Métropole), la mise en place, elle, est toute neuve.

Et a déjà su séduire quelques potentielles pépites, avec 83 bureaux dédiés aux jeunes entreprises, pépinières et hôtels confondus, pour une capacité fixée pour l’heure à une soixantaine de structures. Sont aussi mises à contribution quelques traditionnelles collaborations: Nice Côte d’Azur Initiative (ex FIER), l’IRCE, mais aussi le réseau Entreprendre PACA, l’incubateur PACA-Est, Oséo, l’INPI, l’université. Le tout rehaussé de solides références (CCI, UPE, CMA, APPIM) et de moult experts (comptables, avocats, banques, DIRECCTE) invités à rencontrer et à épauler ces jeunes entreprises en devenir. Enfin, la Métropole semble en ordre de marche pour les accueillir au mieux, rattrapant (un peu) son retard sur d’autres agglomérations mieux loties. Un beau symbole aussi pour cette OIN en gestation, qui voit là grandir ses futures forces vives…

 

Isabelle Auzias