««« Retour share
13/02/2012
Entreprenariales : haut les curs !
Si l'ombre de la crise tait au tableau pour ce 10 anniversaire, pas question pour autant d'user d'un fatalisme collectif. Bien au contraire.

ll_luc_ferry_300Et pourtant, de crise il fut question tout au long de la journée, en particulier lors des séances plénières assurées par les quatre têtes d'affiche 2011, Luc Ferry, Jean-Marc Sylvestre, Sophie de Menthon ou Geoffroy Roux de Bézieux. Chacun à sa façon, philosophiquement, pédagogiquement, sociétalement ou entrepreneurialement, tous ont apporté leur touche d'espoir mâtiné de rigueur et de prise de conscience collective. Non, plus rien ne sera comme avant, sauf peut-être... le rendez-vous des patrons azuréens, qui malgré sa délocalisation à Mandelieu, ne perd rien de son succès. 2.000 visiteurs sur une journée, c'est autant qu'à l'habitude. Et la journée fut chargée, rythmée par les conférences, ponctuée d'ateliers, de tables rondes, de remises de prix... 84 exposants sur le pont, un Village des fleurons, innovation 2011, et de belles personnalités du monde économique et politique pour souffler les 10 bougies du salon. Belle image que celle des trois derniers présidents de l'UPE 06 : Christian Tordo, Laurent Lachkar, Yvon Grosso, ensemble pour l'officielle inauguration, accompagnés d'Henri Leroy, hôte du jour en un Centre Expo Congrès grouillant de monde.

Fantaisie locale, certains élus arboraient même un brin de mimosa en pochette, signe extérieur de détente dans un contexte difficile.

Le temps s'est un peu arrêté, l'espace d'une longue journée, laissant place aux opportunités, aux conseils, aux échanges, aux retrouvailles. Mais si l'optimisme était de rigueur, nul doute que certains secteurs auront du mal : ainsi, le Club Ambition Sport présenté par Denis Masséglia, président du CNOSF (Comité national olympique et sportif français) et Daniel Costantini, ex-entraîneur des Barjots millésime 1995, n'aura

pas forcément convaincu. Le principe : fédérer les entreprises françaises autour des prochains JO, et faire du sport, au travail comme ailleurs, "un enjeu pour la France". Avec un ticket d'entrée à 1.000a, le club n'a visiblement pas séduit nos PME. Etre optimistes, c'est une chose, s'éparpiller en est une autre, et les patrons azuréens ont plus que jamais la tête dans le guidon. Même sanction pour le livre d'entreprise, qui n'a pas rencontré son public et ses futurs lecteurs.

Isabelle Auzias

 

 

Demain, l'entreprise sera verte ou ne sera pas

ll_entrepren_300Les Entreprenariales ont mis trois jeunes structures à l'honneur, toutes sensibles aux problématiques environnementales. Helioclim d'abord, lauréate du prix des 30 ans de Tribune-Bulletin Côte d'Azur, société mandelocienne qui développe un système de climatisation à alimentation solaire, mais aussi les deux vainqueurs des Prix de l'Entreprise, organisés en partenariat avec la faculté de Nice et attribués par un jury composé de chefs d'entreprise, d'universitaires, de représentants de grandes écoles...

Parmi quatorze candidats, la deuxième place revient cette année à Izy Peo, société spécialisée dans le développement de solutions de mesures de la performance environnementale et sociétale créée en février 2010, représentée par Damien Callet. Pori Milk Tech accède à la plus haute marche... Deux atouts ont fait mouche pour ce système de production de molécules marines pour l'industrie pharmaceutique, dermatologique et cosmétique : "l'interaction avec le tissu local très dynamique dans notre secteur entre Sophia et Nice et notre procédé d'extraction éco-compatible", note Grégory Genta-Jouve, docteur en chimie à l'Université de Nice et ambassadeur du projet qui pourrait donner naissance à une entreprise d'ici quelques mois.

Nées ou en gestation, les deux entités ont déjà reçu un premier coup de pouce et les encouragements d'Yvon Grosso, président de l'UPE06 : "Vous avez le goût du risque, vous avez des business models au point, bravo, bon développement, créez de la richesse, créez de la valeur, créez des emplois!".

Lucie Lautrédou

Sur la photo : Damien Callet (Izy Peo) et Grégory Genta-Jouve (Pori Milk Tech).