««« Retour share
journal n°686 - 18/04/2013
Eco-vallée ou IKEA City ?
L’enseigne suédoise de meubles en kit occupera près de 50% du futur éco-quartier Saint-Isidore.

On attendait des entreprises œuvrant dans l’économie verte, mais la première à s’implanter dans l’Eco-vallée sera donc un marchand de meubles fabriqués en Asie… Certes, l’éco-quartier Nice Saint-Isidore ne sera pas défiguré par la traditionnelle «boîte à chaussure» bleue et jaune avec son parking géant, qui fleurit un peu partout dans la périphérie des villes européennes. Mais en prenant position sur quatre des huit hectares dévolus au prolongement écologiquement correct du grand stade, IKEA en sera donc le principal occupant. Un quartier de 100.000m² dont 40% dédiés aux commerces, 45% aux logements et 15% aux activités diverses et hôtels. «Il fallait un partenaire qui accepte notre approche environnementale et notre souci en matière de qualité architecturale», insiste Christian Estrosi.

 

Car l’enseigne sur son îlot devra  réaliser des logements et des bureaux.C’est Jean-Michel Wilmotte, l’architecte du stade mitoyen, qui veillera à l’harmonie de cette urbanisation prônant la mixité des fonctions. Un aménagement qui devra respecter les principes validés pour l’Allianz Riviera (énergie solaire, récupération des eaux de pluie, utilisation des vents pour la climatisation). Certes, la convoitée suédoise, en investissant près de 100M€, permet à l’éco-quartier de sortir des tiroirs. Le permis de construire et l’autorisation en CDAC* seront délivrés en fin d’année pour une livraison prévue à l’horizon 2016. Pour les autres blocs, des appels à candidature auprès des investisseurs, promoteurs et concepteurs seront lancés avant la fin de l’année.

 

IKEA Nice sera donc le premier magasin «urbain» du groupe avec deux niveaux de 20.000 m² chacun, surmontés d’une terrasse-jardin accessible aux clients. Jean-Michel Wilmotte délimite le socle commercial de “ramblas” composées de 200  logements en immeubles R+4 sertis de bois, eux-mêmes entourés de bureaux et de commerces en rez-de-chaussée. Le parking de 1.500 places en sous-sol viendra épauler celui du futur chaudron niçois.

 

IKEA et le centre Nice One (29.000m²) de Vinci Immobilier, lui-aussi accolé au Grand Stade, va générer, en tout, 70.000m² de surfaces commerciales avec des conséquences certaines pour l'activité en centre ville. Et les 350 emplois directs (pour autant d’indirects) créés auront pour contrepartie évidente un nombre équivalent… de postes supprimés dans le commerce local. Match nul.                      

 

 

 

Michel Bovas

Vidéo Isabelle Auzias



* Commission départementale d’aménagement commercial