««« Retour share
journal n°684 - 04/04/2013
Beau décollage pour le commerce
Le maître-mot pour les exercices de haut vol à venir : réorganisation des terminaux pour un voyageur apaisé.

Réinventer le parcours du passager: le défi 2013-2018 pour la plate-forme aéroportuaire niçoise. Et nos autorités ont commandé une étude en la matière, dont les premiers résultats ont été dévoilés par Didier Monges, directeur d’exploitation des lieux. Plus de choix, plus de marques, plus d’offres locales et cadeaux, voilà ce que recherche en particulier le touriste en transit. Il voudra aussi manger vite, sain et bien. Ainsi l’aéroport a-t-il déjà inauguré sa Promenade Shopping, sur le terminal 2, où les boutiques éphémères ont été plébiscitées : «des surprises en terrain connu» pour Dominique Thillaud, président du Directoire.

 

On les appelle ici pop up stores, et elles changent au gré des saisons et des événements: pour le Grand prix de Monaco, après Mac Gregor l’an passé, l’on attend désormais Redbull, pour renforcer Kusmi Tea et le bien de saison Intuitions (chocolats)… «C’est aussi une valeur de test pour les marques qui désireraient s’implanter plus durablement», souligne Didier Monges. Sur les deux terminaux mêlés, on compté déjà une quarantaine de boutiques, orientées vie pratique, haut de gamme ou terroir. Côté pause gourmande, il va y avoir du turn over : un Bert’s, mais aussi un Costa Coffee, le must outre-Manche.


«Nous travaillons sur les enseignes, mais surtout sur les espaces, bien au delà des concepts commerciaux», continue Didier Monges. «Nos terminaux ne sont plus adaptés à une clientèle qui veut toujours plus de confort. Et un passager destressé… achète.» Au programme dans un premier temps, la refonte du T1, avec des zones réservées étoffées, un cheminement plus naturel, des services avant et après embarquements, eux-mêmes facilités par un site internet mieux nourri. Viendront ensuite d’importants changements structurels sur le T2, via une extension d’ores et déjà prévue.

 

Avec 200M€ de chiffre d’affaires sur l’année 2012 (+6% par rapport à 2011), la société aéroportuaire veut asseoir sa croissance. La section commerce représenterait quelque 10% du CA, un résultat perfectible qui devrait aller crescendo une fois la réorganisation effectuée sur cette grande Promenade Shopping aux portes de Nice.

 

 

 

 


Isabelle Auzias