««« Retour share
journal n°690 - 16/05/2013
Pôle Azur Provence renforce sa Marigarde
Dans ce quartier proche de la gare, la zone d’activités du Carré faisait un peu cache-misère. Ça n’est pas son seul souci…

Réunion de présentation du pré-projet de requalification autour de la patte d’oie du Carré-Marigarde: et une vingtaine d’entrepreneurs concernés au rendez-vous donné par la Communauté d’agglo. Il faut dire que les lieux ont vieilli, à l’instar des huit autres zones (hormis l’Argile à Mouans) que gère désormais Pôle Azur Provence. Au vu du panneau en entrée de site, il y aurait là une centaine d’entreprises. Et d’autres activités plus inattendues : équipements publics, mosquée, locaux syndicaux…

 

Un stationnement anarchique, des voies mal calibrées pour les poids-lourds, le volet aménagements paysagers aura laissé l’assistance sans opinion ni voix. Mais la discussion étant de rigueur, beaucoup se sont exprimés : quid des aires improvisées de déchargement si l’on rajoute des trottoirs? Comment enrayer la vitesse des véhicules ? Peut-on envisager une révision du PLU pour permettre de densifier les activités ?

 

La phase de concertation est donc bien enclenchée : si élus et entreprises trouvent un terrain d’entente, les travaux pourraient commencer dès la fin de l’année par le remodelage de l’ensemble des réseaux enfouis. Dernier bonheur administratif pour la route : le chemin de la Madeleine, bordant la zone, n’entre pas dans les prévisions de requalification. Son aménagement dépend de la ville, et non de la Communauté d’agglo… Pour l’usager, l’interrogation demeure.           

 

 

 

 

Isabelle Auzias