««« Retour share
journal n°674 - 24/01/2013
Barreau de Grasse : Attention Mesdames et Messieurs…
Vous craignez les cérémonies guindées et le protocole trop appuyé ? Adoptez la Cannes-Grasse Attitude, et que la fête, la vraie, commence.

Du dynamisme et de l’humour, résolument: nos avocats aussi ont besoin d’air frais… Et le bâtonnier Turrillo réserve ses doléances aux traditionnelles audiences solennelles. Ici, en la Maison dédiée du boulevard Pierre Sémard, les soucis professionnels restent dans le sas. Il est question d’accueillir les nouveaux promus, visiblement à leur aise dans cette atmosphère toute festive, et de commencer l’année sous les meilleurs auspices.

 

Me Jonathan Turrillo avait créé la surprise en 2012 en conviant les tonitruants Larsen emmenés par Me Didier Aréna. En 2013, nulle excuse conjoncturelle et même longueur d’onde avec un soutien de choc : Me Catherine Becret-Christophe, tout juste nommée bâtonnier désigné, qui n’aura pas failli sous l’épreuve du rock débridé. Toutes générations confondues, les avocats grassois ont donné de la voix, ce 18 janvier, jusque tard dans la nuit, le combo «maison» s’étant effacé pour laisser libre cours aux platines de Me Yvan Viale, détrônant allègrement la gourmande suprématie de la fontaine de chocolat conviée aux agapes.

 

De quoi rappeler à Me Marie-Christine Mouchan, guest star niçoise de la soirée, le bon temps où son barreau s’encanaillait lui-aussi, sous les riffs vengeurs d’un certain Marc Concas… Il planait ce soir-là sur Grasse l’ombre d’un bon Zeppelin, et une confraternité loin d’être feinte. Revigorant tout ça… Et si vous n’avez jamais vu un Bâtonnier chanter sans cravate, regardez notre vidéo.

 

 

IA