««« Retour share
journal n°666 - 22/11/2012
Starteo : une pépinière fait le printemps
A Châteauneuf-de-Grasse, l’on compte sur la vitalité des jeunes pousses entrepreneuriales pour donner un coup de fouet au Pré du Lac.

saferiver, Eurekapp, Genochem, Deluxe Home Services… Elles sont une douzaine à avoir intégré les murs de Starteo, la pépinière-hôtel d’entreprises de la CASA ouverte en mars 2010. La structure, qui se voulait au départ tournée vers le télétravail, aura au final emprunté d’autres pistes, et endossé une robe plus traditionnelle, sans pour autant renier cette vocation originelle qui peine un peu à décoller : il semble que ce télétravail ne soit pas encore entré dans les mœurs. Mais Starteo veut se donner le temps. Et s’organise : côté entreprises hébergées, on avoue volontiers se complaire dans un certain confort, avec des bureaux et salles de réunion mis à dispo, des moyens mutualisés, et même un avocat et un expert-comptable à domicile. Et surtout quelques prestations annexes, comme ces formations ciblées (qu’est-ce qu’un démarchage internet, comment optimiser son site, boucler son bilan financier…) dispensées in situ.
L’autre gros avantage de Starteo : s’appuyer sur la Maison de l’Emploi de la CASA, qui en amont oriente les patrons en herbe en fonction des projets portés, et sur l’IASA (Initiative Agglomération Sophia-Antipolis) qui propose des micro-financements et diverses aides aux hébergés. Ainsi, ce 20 novembre, Thierry Spindler (Eurekapp, bureau d’étude spécialisé dans l’électronique) et Cédric Poinsard (Genochem, catalogue de molécules à usage pharmaceutique) ont-ils reçu un prêt d’honneur fort apprécié. 

 

La force de Starteo ? «Un rapport qualité/prix défiant toute concurrence, grâce à la communauté d’agglo qui participe au financement et au fonctionnement de la structure», expliquent les intéressés, visiblement ravis par leur nouvelle adresse. Et s’il est un autre heureux, c’est bien Jean-Pierre Maurin, maire de Châteauneuf, qui voit en l’expérience les prémices d’un développement économique salvateur : «les élus de la commune et de la CASA sont motivés. Pré-du-Lac est un carrefour dans l’arrière-pays, entre Nice et Grasse, une position idéale pour les créateurs d’activité. Et d’autres projets, dans le même quartier, sont d’ores  et déjà envisagés».

 

 

Isabelle Auzias