««« Retour share
journal n713 - 24/10/2013
Un nouveau 4* de charme pour Cagnes-sur-mer
Chteau le Cagnard, ancien corps de garde, une adresse atypique.

Mais oui, les voitures peuvent emprunter la ruelle des remparts aux airs de mystère et déposer leurs voyageurs qui peuvent également laisser leur véhicule sur le parking  jouxtant, dans la ville neuve, le commissariat et téléphoner pour qu’on vienne les accompagner.

Entrer dans l’histoire, les plafonds voûtés, la salle des gardes aux murs à fresques exotiques, éléphants du bonheur sur fond ocre rouge, la salle à manger aux 200 caissons peints ouvrant son toit sur les étoiles en surprise de fin de repas, en un mot séjourner dans un temps un peu suspendu, le XIIIe siècle, rendu très confortable par une rénovation de 13 mois, c’est se préparer à un séjour original.

Etablissement si original et inoubliable que la famille Ivarsson, qui fréquentait les lieux en famille, s’en porta acquéreur quand il fut à la vente. La souriante Frida Ivarsson en assure aujourd’hui la direction avec la passion des souvenirs heureux et le sérieux d’une professionnelle.

 

Voici donc le Château le Cagnard sous pavillon suédois sans rien avoir perdu de son authenticité, et simplement gagné la lumière des déclinaisons de blanc et grèges chères au monde nordique qui vont si bien à la lumière du sud et mettent en valeur le mobilier d’époque, les objets d’art et les tableaux dont certains, se murmure-t-il, seraient même des pièces de collection.

Chambres et suites confortables, belles salles de bain et parrainage des peintres qui fréquentèrent Cagnes. Rien d’étonnant donc que la qualité de la rénovation soit récompensée d’un référencement en 4* ayant fait l’objet d’une cérémonie au cours de laquelle Louis Nègre, sénateur-maire de Cagnes et premier vice-président de la Métropole, a dévoilé la plaque en compagnie des propriétaires et de leurs proches amis.

 

 

 

 

 

 


Liliane Tiberi

Vidéo Isabelle Auzias