««« Retour share
journal n°708 - 19/09/2013
Triple A pour l’AzurArena Antibes
Le «chaudron» flambant neuf a réussi son week end d‘intégration. Au programme, du basket bien sűr, mais disciplines et sportifs de tous poils ont été largement mis ŕ l’honneur.

C’est la foule des grands jours aux portes de Sophia, pour l’inauguration officielle de l’antre des Sharks. Il y avait eu, en août dernier, une formidable avant-première, avec l’exceptionnelle venue d’une équipe de France menée par Tony Parker, venue affronter la Serbie. Mais là, c’est différent: voilà Antibes en famille, en fête, pour découvrir le palais de ssports sous tous ses atours. Ont été conviés moult athlètes médaillés, toutes générations confondues, des nageurs, des gymnastes, des voileux… Franck Esposito est tout sourire et, du parquet, jauge avec gourmandise les lieux.

Les deux grands absents, Alain Bernard et Hamilton Sabot, retenus sous d’autres cieux, envoient leurs congratulations croisées via écran géant interposé. Pour les saluer, une foule d’animations, et l’on retiendra le numéro fou-fou des Blues Brothers option trampoline, de la belle ouvrage et tout un symbole à Antibes.

 

Plus de 4.500 âmes dans le public, pour faire vibrer les tribunes en ce samedi soir de liesse, où l’on attendait la solide Dream Team du cru : et c’est vrai, les Sharks saison 2013/2014 ont de la gueule et de l’envie sous la semelle, eux qui remontent en Pro A et se préparent à une année chargée en émotions et en exploits. Normal qu’ils ouvrent ici le bal, avec une sympathique quoique défendue bataille rangée contre le Spirou Charleroi. Victoire 74 à 71, de bon augure pour la suite… Pour les hommes de Tim Blue, c’est le grand retour. La magie des années Ostrowski plane sur une salle survoltée.

 

L’Olympique sort les dents, façon Spielberg, et croque le Spirou venu du nord. Depuis la création du Club, en 1933, Antibes a été sacrée par trois fois championne de France Pro A. Après 11 ans d’absence au sommet des tableaux, nos héros sont prêts. Et la maison est belle…                   

 

 

 

 


Isabelle Auzias