««« Retour share
journal n°690 - 16/05/2013
Tourisme : le côté virtuel de la force
Le Comité Régional dédié a commandité une grande enquête. Mission des étudiants dûment mandatés : mesurer l'impact de nos sites, portails et autres blogs de promotion locale.

Antibes, plage de la Salis: Jekaterina l'allemande et Linda la française arpentent le sable, à la recherche des tout premiers baigneurs. Elles ont quitté leur salle de cours de l’Ecole hôtelière et de tourisme Paul Augier (Nice) pour participer à une expérience de pur «terrain». Et le CRT attend les résultats de cette enquête grandeur nature pour mieux comprendre les mécanismes de décision de nos touristes, tout au long de l’année.

 

Achats, consommation, destination, pourquoi et comment ont-ils choisi la Côte d’Azur? Un travail de fourmi parti d’un constat : aujourd’hui, près de 70% des visiteurs achètent au moins une prestation via internet. Il s’agira donc de soigner tout particulièrement ce vecteur d’information dématérialisée. Préparation du séjour, géolocalisation une fois sur place, recherche de restos ou de loisirs, puis photos et commentaires laissés sur les réseaux sociaux une fois les pénates retrouvés, tout doit être analysé, décortiqué, transformé en statistiques, pour s’adapter au mieux à l’évolution des modes d’achats d’aujourd’hui.

 

L’enquête, débutée au mois d’avril, s’étendra jusqu’en janvier 2014 pour pouvoir toucher un maximum de monde venu nous visiter pour des motifs extrêmement différents. Plus de 1.500 questionnaires seront d’ici-là récoltés par nos étudiants Riviera-trotters, sur les sites les plus courus du département.

 

 

 

 

 


Isabelle Auzias