««« Retour share
journal n687 - 25/04/2013
Senior cherche junior pour double-emploi
Autre mesure : le Contrat de gnration, prsent Nice par la DIRECCTE. Une sorte de binme hyperactif pour mieux prparer lavenir de lentreprise.

Après les Emplois d’avenir, déjà en vigueur, visant à impulser l’embauche de jeunes peu ou pas qualifiés dans le monde du travail, les Contrats de génération font leur entrée dans le cortège de mesures gouvernementales applicables dès aujourd’hui. Pour preuve ces deux premières signatures niçoises, le 19 avril dernier au Palais sarde sous le parrainage du Préfet Mirmand.

Le principe est simple : favoriser l’arrivée de jeunes de moins de 26 ans dans l’entreprise, quel que soit le niveau de formation contrairement aux Emplois d’avenir, en l’associant, dans ses tâches, à un senior de 57 ans ou plus, embauché ou maintenu dans ses fonctions. Deux avantages: le transfert des savoir-faire et expériences, et quelques aides financières accordées par l’Etat (2.000€ par an pour le jeune, 2.000 autres pour le senior, et ce pendant trois ans, soit jusqu’à 12.000€ versés à l’entreprise). Contrainte: l’embauche du junior devra se concrétiser par un CDI. Une mesure destinée en priorité aux PME (moins de 300 salariés), dont 99,5% sont éligibles à l'octroi de ces aides.

 

Les tout premiers contrats maralpins font figure d’exemples par la diversité de leurs motivations : pour Docteur House Cleaning (entreprise de nettoyage), il s’agissait de maintenir dans l’emploi l’une de ses historiques employées, désormais toute dévouée à la formation de Dorian Boudet, 20 ans.

Pour Claude Pomero, gérant de Cotref  (analyse de marchés publics à destination des entreprises), l’enjeu est encore plus criant : c’est la relève qu’il faut ici assurer, avec l’embauche d’Alex Tartaglia, jeune étudiant de 25 ans, qui pourrait bien reprendre les rênes de la SARL le moment venu. Et l’apprentissage maîtrisé. Des exemples loin d’être anodins pour Christophe Mirmand : «nous visons 500.000 embauches de jeunes sur cinq ans. Sur des créneaux particulièrement touchés par le chômage.» Dans les Alpes-Maritimes, plus de 13% des demandeurs d’emploi inscrits ont moins de 25 ans…       

 

 

 

 

IA