««« Retour share
journal n°641 - 29/05/2012
Nos artisans montent les marches… du CUM
Une soirée placée sous le signe de l'excellence artisanale, dans un contexte concurrentiel de plus en plus rude.

lp_1erjuin_artisans_bas_de_4_300

La cuvée 2011 est arrivée : ce 25 mai au CUM a eu lieu la Cérémonie des distinctions vers l'excellence, traditionnellement organisée par la Chambre de Métiers et de l'Artisanat des Alpes-Maritimes (CMA).

 

L'occasion de remettre les précieux titres de qualification «Artisan». Sur plus de 5.300 créations d'entreprises en 2011, seuls 1.200 dirigeants ont pu prétendre à ce sésame : le professionnel doit en effet justifier soit d'un CAP/BEP (ou titre équivalent) dans le métier exercé, soit d'une immatriculation au répertoire des métiers d'une durée d'au moins six ans. Des conditions d'attribution qui seraient aujourd’hui remises en question...

 

Ont également été remis une dizaine de titres de Maître-Artisan (qui reconnaît la haute qualification des chefs d'entreprise) et d'Artisan d'Art, ainsi que les diplômes de la filière artisanale : brevet de gestion d'entreprise artisanale, brevet technique des métiers et brevet de maîtrise supérieur, qui s'acquièrent en cours d'activité professionnelle, et certifient entre autres les compétences d'encadrement et de gestion.

 

Mais avant d'être un professionnel, il faut en passer par l'apprentissage. Et en la matière, l'excellence est aussi mise à l'honneur à travers le concours des Meilleurs Apprentis de France, sorte d'antichambre des MOF (Meilleurs Ouvriers de France). La compétition se déroule en trois phases (départementale, régionale puis nationale) : huit jeunes Azuréens auront décroché la médaille d'or nationale en 2011, dans des catégories diverses et variées, de la coiffure à l’horlogerie en passant par la cuisine : un encouragement et honneur pour ces futurs professionnels qui, bientôt, seront partie intégrante de la première entreprise de France, qui génère plus de 3Mds€ de chiffre d'affaires et emploie 37.500 personnes dans notre département.

 

Lizza Paillier