««« Retour share
journal n°665 - 16/11/2012
La fin de Texas Instruments ŕ Villeneuve-Loubet ?
Le groupe annonce 1.700 licenciements, dont 500 ŕ Dallas (son sičge), en Inde, en Israël, et sans doute dans les Alpes-Maritimes, déjŕ touchées il y a quatre ans par la suppression de 300 postes.

Peu d'infos, mais beaucoup de réactions, à l'annonce de ce plan de licenciements massifs annoncé par les directions Groupe et France, présidée par Christian Tordo. A Villeneuve-Loubet, TI emploie quelque 600 salariés et 150 sous-traitants, de quoi affoler nos décideurs locaux. Pour Jean Leonetti, président de la CASA et Richard Camou, maire de la commune, il faut s'attendre à une possible suppression de "la quasi-totalité des emplois". Et de co-signer : "nous n'accepterons aucune fermeture sèche et serons très vigilants sur les modalités de reconversion des employés et du site. Nous saisissons le préfet." Préfet qui lui, se dit au courant de cette déclaration via la presse, qui se dit cependant inquiet, et prêt à enclencher un vaste plan de revitalisation au cas où les choses tourneraient mal. Plus insolite, la réaction de Christian Estrosi en qualité de président de la Métropole (ndlr Villeneuve-Loubet dépend de la CASA en termes d'intercommunalité), qui active sa direction du développement économique pour "mettre en oeuvre un dispositif destiné à faciliter la réorientation des personnes touchées" : bref, à faire le travail de l'Etat...

Isabelle Auzias