««« Retour share
journal n714 - 31/10/2013
Entreprises, on peut tous investir !
Georges Dao a profit de la 1re semaine du financement et du dveloppement des entreprises, sous lgide de lANACOFI, pour dresser un bilan des avances du fonds dinvestissement local quil drive avec passion.

Nous en parlions au début du mois, c’est à la Niçoise Vulog que revient la première levée de fonds (150.000€) du FCPR, le fonds entrepreneurial 06.

«Avec un potentiel extraordinaire, une vingtaine d’embauches prévues sur les deux ans à venir, et déjà des démarchages sur le Canada et l’Allemagne !» Enthousiaste, Georges Dao, dès qu’il s’agit de promouvoir ses «poulains».

Et si Vulog est déjà bien dans la course, deux outsiders ont aussi été repérés par le très strict comité d’engagement : Advansolar et Greenleaf tiennent la corde, et ouvrent la voie à neuf autres pré-sélectionnés dans le département, éligibles aux bons soins du FCPR (voir notre vidéo).

 

«Et vous pouvez tous investir dans ce fonds qui permet à nos entreprises innovantes à fort potentiel de se développer. C’est le même fonctionnement qu’un PEA (plan d’épargne en actions), et d’ailleurs l’Etat vient de créer le PEA-PME. Sachez qu’avec notre fonds, vous pouvez investir dans une pépite locale à partir de 10.000€. Il n’y a pas d’avantage fiscal à l’entrée, mais par contre, il n’y a pas non plus de taxation en sortie, et c’est assez rare pour le signaler.»

Pour qui ? «Les filières sont nombreuses, et l’on ne vient pas simplement vers le FCPR pour lever des fonds. Il s’agit aussi d’épauler un développement ou de faciliter les contrats au niveau local.» Avec son fonds désormais actif, BA 06 Accompagnement, la structure-mère, a ajouté un bras effectif à ses compétences.           

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Isabelle Auzias