««« Retour share
journal n642 - 07/06/2012
Entreprises : en avant les femmes !
Belle crmonie en lhonneur du patronat conjugu au fminin ce 5 juin la CCI. Et sept dirigeantes rcompenses par un dpartemental trophe des Femmes de lEconomie.

Premier supporter d’une économie féminisée, Bernard Kleynhoff, président de la Chambre consulaire maralpine, qui rappelle un simple chiffre : «dans notre département, 25% des entreprises sont dirigées par des femmes.» Encore loin, certes, de l’absolue parité prônée au niveau de notre nouveau Gouvernement, mais, doucement, les mentalités glissent vers plus d’ouverture. Quoi de plus normal, avec chez nous de grandes «actrices» telles Anny Courtade (LECASUD) ou Ghislaine Augé (Béton 06), rigoureusement impliquées tant au niveau entrepreneurial que patronal, voire associatif.
Aussi cette cérémonie, qui a réuni plus de 250 personnes, a-t-elle pris des allures militantes sans jamais s’en prendre au sexe dit fort. De nombreux partenaires, et de nombreux dossiers déposés pour accéder aux sept trophées mis en jeu (voir notre encadré).
En préambule, le réseau Essenti’elles et son Club Méditerranée réservé aux «femmes entreprenantes» aura donné un bel aperçu des performances de nos dirigeantes les plus impliquées (Anny Courtade et Ghislaine Augé toujours, mais aussi le Dr Christine Janin et Giorgia Sanfiori, présidente de Femmes 3000 06). Place à l’émotion pour ces premiers trophées départementaux (élargis à nos proches voisines de la montagne). Les «aînées» ont parlé de «courage», «d’audace», de «persévérance», les lauréates de «rêves», «d’envie d’aller encore plus loin». Toutes le savent : il y a et il y aura
bien sûr des sacrifices à endurer pour faire carrière, des équilibres fragiles entre vies professionnelle et familiale. Mais toutes l’affirment : d’un point de vue personnel, le jeu en vaut la chandelle. Et ces trophées, démultipliés à l’échelon national, ne sont qu’encouragements. Savourés à leur juste valeur en cette conviviale cérémonie accueillie par la CCI.



Isabelle Auzias
Montage : Lizza Paillier