««« Retour share
journal n°700 - 25/07/2013
Didier Babel planche sur l’Eco-vallée
Diplômé de l’École nationale supérieure d'architecture de Strasbourg, il a participé à l’élaboration de la Charte qualité environnementale des futures constructions de la plaine du Var.

dbabel_collge-matisse_300Ce sera l’outil de référence pour les futurs édifices» : un travail… urbain, qui correspond assez bien à son cursus. Après avoir débuté chez Luc Svetchine, aujourd’hui président du Syndicat des architectes de la Côte d’Azur, sur l’extension du Grand Hôtel du Cap Ferrat, il rejoint le cabinet d’Alain Philip, devenu depuis adjoint à l’urbanisme de la Métropole.

 

Il a secondé l’élaboration de nombreux PLU (Pégomas, Moulinet, La Colle-sur-Loup…) : «il m’a fallu attendre 2009  pour remporter mon premier concours public avec l’extension du collège Henri Matisse». Et si  le permis dbabel_gymnase_villefranche_300de construire a été obtenu, le Conseil général a fini par abandonner le projet, restrictions budgétaires obligent. Annulation également, à cause d’un recours, d’un très beau gymnase à Villefranche.


«Pour de jeunes architectes sans références, l’accès aux concours publics devient difficile, car les grands noms n’hésitent plus à participer depuis la crise.» Il travaille actuellement sur la nouvelle mairie à Saint-Jean Cap Ferrat.  «Nous allons ajouter une aile à la Ferme de May pour harmoniser l’édifice»

 

. A Cannes, il participe dbabel_villa_les_bleuets__300à la rénovation de la villa Les Bleuets, destinée à héberger une annexe du Conservatoire de musique. A la conjoncture dépressive s’ajoute l’avalanche des réglementations pénalisant le travail de l’architecte : «il faut sortir du carré thermique/parasismique/RT 2012/handicapés, c’est devenu kafkaïen…»

 

 

 

 

 

 

 



Michel Bovas