««« Retour share
journal n694 - 13/06/2013
DCF : une semaine pour convaincre
Partout, les dirigeants commerciaux de France ont lu leurs fleurons rgionaux. Thme 2013 : du commerce et des hommes.

Valoriser son entreprise en dégainant sa performance commerciale, en lui offrant la possibilité d’une vision à l’échelon national, l’objectif avoué de cette Semaine désormais traditionnelle. Pour nos lauréats azuréens, rendez-vous à Paris le 27 septembre prochain, pour défendre leurs respectives couleurs devant le grand jury présidé par Yannick Bolloré himself. Porter haut ses atouts, produits et valeurs parmi les 200 entreprises primées. C'est toute l’ambition de notre antenne locale, fort active dès qu’il s’agit d’encourager les talents, installés ou en devenir. Active aussi sur le terrain de la formation et de l’information des forces vives.

 

Ainsi, en préambule à cette remise des Trophées 2013, le président Bertaux avait-il convié l’un des nationaux partenaires de l’association, Malakoff Médéric, pour un focus sur l’avenir des retraites, alors qu’une réforme d’envergure se dessine à l’orée de l’automne. Et les perspectives sont certes inquiétantes, pour une génération-charnière d’actifs qui souffre d’un déficit démographique propre à enrayer la belle machine sociale. Comme l’ont rappelé Philippe Jaouen et Yves Delanglade : en 2000, la France comptait un retraité pour 2,2 actifs, mais en 2060, le ratio tombera à 1 pour 1,3. Avec d’évidentes conséquences sur notre paysage social et politique. Des départs relevés à 67 ans, des modes de calcul basés sur une durée plus longue de la carrière, des abattements amputés, les retraites vont s’étioler pour qui n’aura pas misé sur l’anticipation. Immobilier ou épargne, personnelle ou via l’entreprise, les revenus devront être complétés, constitués de plusieurs «briques» pour ajuster son niveau de vie… Une construction patrimoniale sans réelles règles, à envisager au cas par cas. Surtout côté professions libérales ou dirigeants. Nos nominés sont donc dans le collimateur, aux premières lignes… Ce qui n’aura pas entaché la cérémonie de remise des prix, résolument touchée par l’optimisme et la pugnacité.

 

Pour nos DCF azuréens, c’était le dernier événement avant la trêve estivale. Rendez-vous est déjà pris pour la grande conférence annuelle de rentrée, avec au programme l’intervention de Ralph Hababou, fondateur des Colombus Cafés et auteur de Service gagnant, le 16 septembre au centre d’affaires de l’aéroport de Nice.

 

 


Isabelle Auzias

 

 

 

> Semaine de la performance commerciale : les lauréats azuréens 2013


 

Prix de la Performance commerciale globale
Entreprise ayant augmenté de façon significative son résultat net tout en développant son chiffre d’affaires par croissance organique ou externe. Valorisation des initiatives (actions, opérations, événements). Parrainage : Clear Channel.

 

SAS RAGNI (Cagnes-sur-Mer) représentée par son PDG, Marcel Ragni : une entreprise familiale fondée en 1927, centrée sur la conception et la distribution de matériels d’éclairage public. Depuis 2008 aux mains d’une quatrième génération qui prend la crise à contre-courant en misant sur le commercial et l’export (30% de la production). De 23,7M€ en 2009, le chiffre d’affaires est passé à 35M€ en 2012. Direction les USA, avec une implantation à Denver…

 

 

 

 

Prix de la Performance commerciale à l’innovation et au web-business
Entreprise ayant lancé de nouveaux produits ou de nouveaux concepts permettant de conquérir d’autres cibles clients ou d’autres marchés, et ainsi d’accroître de façon significative sa performance. Parrainage : Adista.

 

Full Performance (Nice) représentée par son PDG, Olivier Ricard : ils sont venus en nombre pour recevoir leur trophée… Spécialisés dans le référencement automatisé sur internet, ils les accumulent depuis leur création en 2008 : un peu normal, lorsqu’on affiche 3.000% de croissance, et un chiffre d’affaires qui passe de 0 à 4M€ avec un seul commercial! Et ça grimpe… «Nous partons sur un base de 6.000%», renchérit Olivier Ricard, soutenu par ses trois salariés historiques, qui se penche désormais vers Aix et Paris pour renforcer son maillage commercial.

 

 

 

 

 


Prix de la Performance commerciale à l’international
Entreprise ayant augmenté de façon significative sa part d’activité à l’exportation ou développé de nouveaux marchés à l’étranger, en générant une augmentation sensible de sa performance commerciale par rapport aux exercices antérieurs. Parrainage : Caisse d'Epargne.

 

Capital Safety Group (Carros) représentée par Valérie Verron, DRH : spécialisée dans les protocoles de sécurité et matériels anti-chute, filiale de Capital Safety (1.200 salariés dans le monde). Avec 90% du chiffre d’affaires réalisés à l’international, le groupe fabrique, commercialise et assure la formation de sa clientèle en Europe (Italie, France, Espagne et surtout Allemagne) et a investi récemment à Dubai et en Afrique, des marchés difficiles mais porteurs. 35M€ de chiffre d’affaires et de grosses ambitions pour le site azuréen…

 

 

 

 

 



Prix de la performance commerciale et management
Entreprise ayant développé un savoir-faire humain interne et externe dans le management afin d’améliorer ses relations clients tout en permettant à ses équipes de s’épanouir en toute efficacité. Parrainage : Malakoff Médéric.

 

Ineldea (Carros), représentée par Laurent Calberac, directeur administratif et financier: une centaine de salariés pour ce laboratoire créé en 2003 qui mise sur les valeurs humaines pour développer sept gammes de produits autour de la prévention-santé, du complément alimentaire pour enfants à la nutrition du sportif de haut niveau en passant par les huiles essentielles. 21M€ de chiffre d’affaires consolidé en 2012, c’est 16% de plus qu’en 2011…