««« Retour share
journal n°649 - 23/07/2012
Allianz Riviera, un stade qui… assure
Nouveau nom enfin dévoilé pour feu Nice Stadium, aprčs une attente insoutenable et pleine de suspense.

stade_300

Associer le nom d'une société ou d'une marque à une enceinte sportive : les exemples de «naming» sont nombreux. De l'Emirates Stadium d'Arsenal à la Kindarena (comme Kinder...) à Rouen.
Et l'un des leaders mondiaux de l'assurance, qui a déjà donné son nom au stade du Bayern de Munich (Allianz Arena) et à celui de Sydney (Allianz Stadium) a donc choisi Nice comme nouvelle vitrine dans sa médiatique couverture mondiale. Pourquoi Riviera ? Pour une identification locale, nationale et internationale. Un parrainage qui s'inscrit dans «la politique de communication à spectre large destinée à créer une proximité émotionnelle, qui s'affirme à travers le naming de stades», explique Jacques Richier, PDG d'Allianz France, et… conseiller municipal de Valdeblore pour le côté affectif de l’info.

 

L'assureur s'est engagé pour une durée de neuf ans avec la société Nice Eco Stadium,

pour un montant de 1,8M€ annuels hors frais annexes.

Comme par exemple la nécessaire création d'un logo avec Wilmotte...

 

Mais pourquoi s'intéresser à «notre» stade ? Parce qu'il a «des atouts» (encore heureux), dont celui d'être desservi par un aéroport qui permet «une emprise nationale et internationale». Mais aussi des desseins multi-fonctionnels, qui permettront de drainer une foule diverse et variée (supporters de foot, spectateurs de concerts, professionnels sur les salons...). La dimension écolo n'est pas non plus étrangère à ce partenariat : l'utilisation du bois, de l'énergie solaire, de la géothermie constitue un plus pour Allianz, qui souhaitait associer son image à celle d'un stade innovant et au développement durable de manière générale. 

Un stade qui bénéficiera de sa première exposition médiatique d'envergure lors de l'étape niçoise du Tour de France 2013, 100è du nom : Christian Estrosi a indiqué que le parcours comprendrait un tour de l'enceinte, qui devrait donc faire l'objet de moult prises de vues aériennes, offertes à près d'un milliard de téléspectateurs... Du pain bénit pour Allianz.                  

 

Lizza Paillier