Enseignement
Emploi
Nice
 

««« Retour share
Chercheurs, entreprises, ayez le bon DECLIC
Allumer la flamme entre doctorants et entreprises, c'est toute l'ambition de l'AJC 06, Association des Jeunes Chercheurs des Alpes-Maritimes.


  DECLIC pour Doctorants-Entreprises, Combinaisons Les Initiatives de Chacun). Car les près de 65.000 doctorants recensés en France en 2010/2011 ne finiront pas tous au CNRS ou professeurs d'université... Les carrières académiques, c'est bien, mais nombre d'autres portes s'ouvrent à ces étudiants hissés au plus haut grade de l'enseignement supérieur. Si c'est une évidence dans les pays anglo-saxons, les entreprises françaises ont encore du mal à envisager de recruter un "docteur", et pourtant... "Si l'ingénieur travaille en terrain connu, le docteur, lui, voyage en terre inconnue", s'amuse un étudiant de l'Université de Nice-Sophia, sur le point de créer sa propre start-up. Explication de texte: quand l'ingénieur est un

spécialiste qui applique, le docteur a, lui, appris à remettre ses découvertes en question, il explore, il cherche, et ... il trouve. Une vraie machine à innovations.

C'est pour passer ce message aux entreprises, mais aussi présenter le secteur privé aux doctorants, que le salon DECLIC existe. Et déjà cinq éditions au compteur pour ce forum niçois, qui se tenait à Acropolis ce mardi 17 avril. Une ribambelle d'ateliers et de conférences au programme, mais aussi (et surtout) des entreprises à contacter, car plusieurs dizaines avaient répondu à l'appel et installé leurs stands au Palais des Congrès, pour rencontrer les jeunes en début de carrière. Et c'est par un président, lui en fin de mandat, qu'a été inaugurée la journée : DECLIC, le dernier public du d'Albert Marouani, qui quittait son fauteuil à la tête de l'Université Nice-Sophia ce 19 avril.

Lucie Lautrédou

Plus d'informations sur notre vidéo.


Légende : Marie-Ange Grégory, présidente de DECLIC.