Association
Innovation
Sophia
 

««« Retour share
Jeunes Pousses, dixième génération
Le concours porté par Telecom Valley boucle sa première décennie. Et n’a pas fini de grandir...

  Si elle ne devait en retenir que deux, Nathalie Cottat, chef de projet pour Telecom Valley, citerait deux success stories parmi les belles réussites du Challenge Jeunes Pousses : Simply Sim, vainqueur 2007, et Ludotic, gagnante 2004. Deux lauréates qui prouvent la qualité des projets soutenus par le concours qui signe désormais sous le très sobre et tendance label « CJPbyTV », (Challenge Jeunes Pousses by Telecom Valley). Des projets de création d'entreprises avant tout portés par des équipes d'étudiants, niveau bac+4 minimum, de l'Université Nice Sophia Antipolis, de Skema ou Polytech. Et les jeans baskets n'ont pas droit de cité dans les cérémonies du challenge, comme lors de la demi-finale de ce cru 2011-2012 : costards, tailleurs, et talons de rigueur. Déjà l'étoffe de vrais pros… «C'est comme lorsque des étudiants font leurs premiers stages, ça les transforme, et là, travailler ensemble sur un projet, ça les fait avancer. On ne mise plus seulement sur leur seul savoir, mais aussi sur leur savoir-faire, et surtout leur savoir-être», observe Georges Dao, président du jury ce vendredi 30 mars, après avoir eu la lourde tâche de désigner les trois finalistes parmi les sept projets retenus. Moskito, Wewsage et Visual ID gagnent donc leur ticket vers la finale, pour briguer la place convoitée de dixième lauréat Jeunes Pousses. Un beau tremplin pour monter une entreprise pérenne. «Ce concours les amène à entrer dans la vie active, dans l'entreprenariat, et ça a beaucoup de sens», salue le président qui, tel un jeune candidat, assiste à son premier challenge.

Lucie Lautrédou

L'assemblée générale de Telecom Valley en video