Hôtellerie
Cannes
 
 

««« Retour share
La bonne nouvelle
Deux nouveaux projets hôteliers à Cannes

Alpes-Maritimes P lus de 200 nouvelles chambres en 4 étoiles, Cannes récolte les fruits d’une politique touristique dynamique tant sur les loisirs que sur les affaires. Deux projets hôteliers haut de gamme, en attente depuis des années, vont pouvoir enfin entrer en phase active dès 2012. L’homme d’affaires Toufic Aboukhater, résidant à Monaco, donne son feu vert au projet de rénovation et d’extension du Carlton, établissement qu’il a racheté en début d’année. Via la Société des Hôtels Réunis, il confie à Constructa Promotion, la maîtrise d’ouvrage déléguée des travaux d’extension sur le terrain à l’arrière du bâtiment et la rénovation de l’édifice historique sur la Croisette. Le projet serait semblable par son importance à celui présenté en 2008. Il prévoyait alors 80 chambres supplémentaires, un centre de congrès de 3.000 m² avec salles de conférences, un spa de 1.000 m², une piscine extérieure et une résidence de luxe de 70 appartements pour un coût évalué à l’époque à 82 M€. Le Carlton pourra ainsi célébrer plus sereinement son centième anniversaire en 2012.

 
Alpes-Maritimes A utre projet phare à l’ouest de la commune, le Conseil d’État a rejeté l’appel de Mandelieu contre le permis de construire d’un 4 étoiles de 157 chambres envisagé au bord de mer à La Bocca par le chef Alain Ducasse. Mais trois ans de procédures ont sérieusement émoussé la volonté du célèbre chef étoilé qui n’est plus très sûr d’assurer à 100 % l’investissement avec ses partenaires initiaux (Socogim et Monnier Promotion). Heureusement, le groupe Hilton et une société indépendante pourraient venir renforcer le tour de table pour cet établissement haut de gamme qui pourrait créer 150 emplois. Le permis étant déjà accordé, les travaux devraient démarrer en 2012 pour une livraison en 2014. Ces investissements hôteliers, après l’ouverture du Five Hôtel, consolident une offre hôtelière cannoise en catégorie 4 étoiles et au-delà qui devient l’une des plus importantes de France après Paris. Un atout de plus pour attirer des manifestations professionnelles dans le Palais des Festivals en cours de rénovation.

Michel Bovas (édition du 5 août 2011)