Artisanat
Commerce
Nice
 

««« Retour share
Atelier Valentine : un bijou de traditions et technologies
Benjamin Loutre a ouvert sa bijouterie à 23 ans. Trois ans plus tard, il se développe, entre technologies et projet de déménagement ...

Alpes-Maritimes Se lancer en indépendant, ce n'est pas toujours facile quand on est jeune, mais ça peut aussi séduire le client. Benjamin Loutre, qui a ouvert sa bijouterie, Atelier Valentine, à 23 ans en est l'illustration. « On dit qu'il y a beaucoup d'aides aux jeunes créateurs d'entreprises, mais je n'en ai reçu aucune, et ça n'a pas été facile de convaincre les banques », se souvient le bijoutier. Le jeune entrepreneur en aurait pourtant eu bien besoin. Rien que pour constituer son stock, il a du commencer par investir 40.000€. Puis le site Internet, la boutique … Petit budget oblige, il ne s'est pas d'emblée payé un atelier sur Jean Médecin, mais a trouvé un local à sa mesure rue Gutemberg, au carrefour de Gambetta, Cessole et Pessicart. « C'est très mal situé ... », regrette l'artisan. Il a malgré tout su constituer sa clientèle, entre salons de l'artisanat et bouche à oreilles, et rode son activité, forcément saisonnière, entre petites réparations et créations originales.

Aujourd'hui âgé de 26 ans, il songe à déménager pour se développer. « Si j'avais été mieux implanté, je pense qu'aujourd'hui j'aurais déjà embauché », estime-t-il. Il va donc tenter sa chance, d'autant que son activité est boostée, depuis l'année dernière, par une initiative rare chez les bijoutiers, mais pas si surprenante pour un jeune ayant grandi avec les nouvelles technologies : la modélisation 3D des bijoux. Mieux qu'un dessin, la conception du bijou assistée par ordinateur rassure le client et évite les mauvaises surprises. Cette innovation, mêlée aux idée nouvelles du jeune bijoutier, n'ont pas fini de séduire les Azuréens …

Lucie Lautrédou



04 89 05 55 88

http://www.bijouterie-valentine-nice.com/