Social
Alzheimer
Fondation Pauliani
 

««« Retour share
Fondation Pauliani : du nouveau côté jardin
A peine les travaux de restructuration du bâti inaugurés, l’EHPAD pose la première pierre de son jardin thérapeutique.

  A peine les travaux de restructuration du bâti inaugurés, l’EHPAD pose la première pierre de son jardin thérapeutique.

C’est un jardin Alzheimer qui doit beaucoup à la mémoire. Au souvenir d’une toile, représentant le vieux Nice, jalousement gardée au fond d’un coffre. Puis léguée à la Fondation Pauliani, présidée par Me Louis-Xavier Michel. Valeur estimée par le commissaire priseur: 1a symbolique. Le personnel de la Fondation lui en accorde bien plus, et le tableau voyage d’un mur à l’autre, de bureaux en salles communes de l’Etablissement d’Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes (Ehpad), jusqu’à ce qu’il soit ré-expertisé. Verdict : c’est un vrai Renoir. Valeur estimée à 150.000€... A l’issue d’une vente aux enchères, la Fondation en tirera 160.000€.

Une enveloppe intégralement consacrée à la création d’un jardin thérapeutique destiné aux personnes désorientées, touchées par la maladie d’Alzheimer ou autres pathologies neuro-

dégénératives. La première pierre de ce parcours déambulatoire a été posée ce jeudi 21 avril, par Me Louis-Xavier Michel, Eric Ciotti, président du Conseil général et Christian Estrosi, député-maire de Nice, juste après la cérémonie d’inauguration des bâtiments, tout juste restructurés, agrandis et rénovés. Le chantier qui vient de s’engager fait donc un peu office de petits travaux de jardinage, puisque les responsables viennent de clore une tâche de plusieurs années, qui aura coûté près de 18M€.

sur la photo : Autour de Me Louis-Xavier Michel, Jean Icart, Eric Ciotti et Christian Estrosi.


Lucie Lautrédou (Tribune Bulletin Côte d’Azur – Edition du 29 avril 2011)