Fondation Lenval
ISF
 
 

««« Retour share
Fondation Lenval. Mon ISF pour nos enfants
Faire un don à une fondation, c’est épauler une noble cause, tout en bénéficiant de 75% de déduction d’impôt sur l’ISF pour les nombreux contribuables azuréens assujettis.

  15 juin 2011 : date-butoir pour bénéficier des déductions fiscales prévues par la loi dans le cadre de dons à des Fondations reconnues d’utilité publique telle Lenval à Nice. Une institution, un esprit, une part de notre histoire médicale et sociale.

Pour la troisième année consécutive, la Fondation lance une grande campagne de sensibilisation et d’information en direction des personnes devant s’acquitter de l’Impôt de Solidarité sur la Fortune (ISF). Solidarité… Et c’est bien de cela qu’il s’agit : accorder un don à Lenval, c’est faire bénéficier de sa générosité les enfants malades de la Côte d’Azur, en toute transparence, tangibles et légales déductions à l’appui (Loi TEPA). A réception de chaque don, la Fondation adresse un reçu fiscal comprenant tous les éléments exigés par l’administration pour faire valoir ses droits. Lenval s’engage aussi (et surtout) à utiliser ces fonds selon la volonté du généreux donateur.

Quelques exemples de récentes réalisations financées grâce aux seuls dons et legs : Costanzo, le nouvel hôpital de jour et centre de consultations bd Delfino à Nice, inauguré en janvier dernier. Ou encore l’hôpital de jour de Saint-Antoine de Ginestière (2009), et l’école d’auxiliaires de puériculture (2010).

Des dons qui ont aussi permis, l’an passé, l’acquisition de matériels importants pour plus de 195.000E, qu’il s’agisse d’une remise à niveau du plateau médical ou d’achat de consoles de jeu et télévision pour le bien-être des enfants hospitalisés.

Pour 2011 ? L’ISF reversé à Lenval permettra de réaliser en priorité la nouvelle Maison des Adolescents, bd Maréchal Joffre, un maillon important pour venir en aide aux plus jeunes en difficulté. Un investissement lourd : 2,7 Ma pour une antenne à vocation départementale, dont les travaux ont été inauguré dernièrement par Marina Picasso.

Pour Pierre Costa, président de la Fondation, «Lenval est reconnu comme un exemple au niveau national. Et donner, c’est encore améliorer nos actions, pour nos enfants.» Pour Bernard Lecat, directeur général, les chiffres sont parlants : «En 2009, pour la première année de sensibilisation, nous avions récolté 100.000a. En 2010, 230.000a… Petit à petit, les personnes assujetties à l’ISF ont réfléchi, avec l’aide de leurs avocats, conseillers financiers, notaires, avec l’aide aussi des conseillers en gestion patrimoniale avec lesquels nous avons engagé un partenariat. » Et Pierre Costa de renchérir : «tous ceux qui font des dons savent à quoi ils seront utilisés, c’est important et systématique.» Et tous deux, accompagnés des fidèles Dames de Lenval qui elles-aussi font leur part d’ouvrage, de compter pour 2011 sur une belle mobilisation côté ISF.» C’est maintenant… Et pour nos enfants.

Isabelle Auzias

Tous les détails sur les modalités et les actions le site de la Fondation.
 


EN CHIFFRES


Dons et legs

- 7 M€ entre 2006 et 2010

- 1M€ de recettes pour les traditionnels Gala du Comité des Dames de Lenval en 15 ans.

- 821.347€ de legs et donations en 2010

- 232.610€ au titre de l’ISF 2010