Emploi
 
 
 

««« Retour share
Emploi : du mieux sur le département, mais...
Ingénieurs, cadres, attachés commerciaux, aides à domicile, les recruteurs vous cherchent...

  Bonne nouvelle conjoncture : les intentions d'embauches augmentent dans les Alpes-Maritimes. L'enquête sur les besoins en main d’œuvre* menée fin 2010 par Pôle Emploi a révélé que plus de 32.000 recrutements étaient prévus pour 2011, soit 5,3% de plus que l'année dernière. Des chiffres qui pourraient même s'avérer plus important, puisqu'une étude menée au niveau national l'année dernière tend à prouver que ces résultats sont en général sous-estimés, certains employeurs étant frileux côté prévisions. Profils recherchés ? Les fonctions liées à la vente, au tourisme et aux services, qui représentent plus de 50% des intentions d'embauches, ou le social et médico-social, deuxième secteur avant les postes d'encadrement.

Réaliste, Jean-Renaud Fournier, directeur territorial délégué 06 de Pôle Emploi, glisse cependant que « la crise n'est pas tout à fait finie ». Et derrière les chiffres en hausse, quelques points noirs subsistent. Enjeux principaux : la saisonnalité (près de 40% des potentielles offres d'embauches dans les trois-quarts est du département), et la difficulté à recruter, rencontrée dans plus de quatre cas sur dix sur le bassin cannois, Sophia-Antipolis inclus. Des difficultés qui, d'après l'enquête, sont surtout dues à la pénurie de candidats ou à leur manque de motivation, d'expérience, de diplômes ... Que peut faire Pôle Emploi pour faire concorder offre et demande ? Travailler sur la formation des demandeurs. Ce qui tombe bien, l'objet de l'enquête étant de mieux cibler les besoins. Maintenant, il n'y a plus qu'à …

Lucie Lautrédou

*Enquête menée auprès de 32.750 établissements – Taux de retour : 24%, soit 8.070 questionnaires récoltés.