Menton
Convention
CARF
 

««« Retour share
Le citron de Menton soutenu par la CARF
IGP ou Indication géographique protégée, sésame d’une filière à développer durablement.

  Au cœur de l’été, la Communauté d'Agglomération de la Riviera française a officialisé son soutien à la filière agrumicultrice en signant une convention avec l’Association pour la promotion du citron de Menton (APCM), accompagnée d’une subvention de fonctionnement de 25.000€, s’ajoutant aux 5.000€ du Conseil général et de la Région. De quoi finaliser le site internet qui sera en ligne le 15 septembre et poursuivre les travaux d’obtention de l'attendue IGP. A la suite du dépôt définitif du complexe dossier à Hyères en juin, la réponse de la commission se réunissant le 5 octobre devrait confirmer les espoirs.

Tout pour autant n’est pas réglé, à commencer par les relations acides voire conflictuelles entre les producteurs, malgré de grandes avancées grâce aux dons d’arbitrage du past-président (actuel vice-président) de l’APCM, Joël Garault auquel un hommage unanime a été rendu. Les options prises dans le choix des trois variétés entrant dans l’IGP, le fait de pouvoir modifier et étendre cette liste chaque année, semblent à certains s’éloigner des caractéristiques gustatives de la typicité originelle. Enfin, malgré les efforts institutionnels consentis pour mettre à disposition des terrains non constructibles, les nouvelles plantations restent insuffisantes pour permettre un véritable développement de filière. Jean-Claude Guibal n’a pas caché ses craintes de voir le marketing précéder la production, débouchant alors à une impasse dans la commercialisation. Une SICA (Société d'intérêt collectif agricole) est envisagée, conforme au cahier des charges de l’IGP. A l’évidence cette agriculture identitaire ne trouvera son équilibre que dans le créneau des produits de luxe, à condition de souscrire à ses codes.



Liliane Tibéri

(Tribune Bulletin Côte d'Azur - Edition du 3 septembre 2010)