Collectivités
Contes
 
 

««« Retour share
Contes investit dans la culture et les transports
Le chef lieu des vallées du Paillon se dote d’un théâtre et desservira le vieux village par un ascenseur incliné. Une première...

  Fermant la vallée sur son piton rocheux, Contes engage deux investissements structurants avec l’installation d’un ascenseur incliné, destiné à faciliter l’accès au vieux village, et l’édification d’un théâtre pour renforcer la vie culturelle et associative de cette partie de l’ancien Comté qui perpétue l’esprit et les traditions niçoises.

L’arrivée d’un théâtre constitue un évènement majeur pour la politique culturelle d’une commune. On le constate actuellement avec celui d’Antibes ou encore de Grasse, actuellement à l’étude. Contes a retenu le projet proposé par le cabinet d’architectes Camous-Kegel parmi les trois candidats ayant concouru. Le bâtiment veut se fondre dans le paysage avec ses toitures végétalisées en escaliers qui rappellent les restanques des proches collines dominant le site. L’équipement dispose d’une petite salle polyvalente modulable de 260 m² qui s’ouvre sur l’extérieur. La grande salle, elle, comptera 500 places, dont 200 en amphithéâtre balcon. La scène de 240 m² sera complétée par un arrière-plateau de 180 m². Un foyer de 70 m² complète l’équipement adapté à une commune de 7.000 âmes. Côté extérieur, la façade principale vitrée donne sur un parvis, alors que le reste du bâtiment est habillé de lames de bois avec une maçonnerie de couleur sable. Le chantier (4,5 M€) devrait débuter à l’automne pour s’achever début 2012.

Le second projet est destiné à faciliter la desserte piétonne du vieux village par la création d’un ascenseur incliné sur deux tronçons. Le premier, d’environ 25 mètres, absorbe le dénivelé pour desservir l’école maternelle, actuellement non accessible aux personnes à mobilité réduite. De l’école, le deuxième tronçon grimpe de 65 mètres environ pour atteindre la place du monument aux morts, 43 mètres plus haut. Cette place, véritable belvédère sur la vallée, sera ainsi rendue entièrement aux piétons. Là-aussi, le projet a été confié au cabinet Camous-Kegel. Position et architecture des gares, insertion du tracé de l’ascenseur en concertation avec les services de l’Architecte des Bâtiments de France, cet aménagement original en matière de transport public représente un investissement de 2 M€ HT, subventionné à hauteur de 840.000a par la Région et le Département. Sa mise en service est prévue pour l’été 2011. Ces deux projets confirment la dynamique de la Communauté de communes des Paillons, qui se fixe pour les dix ans à venir la création de 1.500 emplois supplémentaires et l’apport de 2.100 résidants pour atteindre une population de 24.000 habitants. Et pour satisfaire cet objectif, la Communauté prévoit la construction de 1.300 logements. Elle souhaite ainsi conserver son autonomie face au puissant voisin niçois, qui dans son rêve de Métropole, aimerait bien intégrer ce territoire qui a su conserver l’esprit du vieux Comté.

Michel Bovas

(Tribune Bulletin Côte d'Azur - Edition du 27 août 2010)