Gaston Franco
Europe
 
 

««« Retour share
Gaston Franco : mains tendues vers l’Europe
Le député veut brancher les élus locaux sur de nouvelles opportunités de subventions.

  Première année de mandat européen pour Gaston Franco qui incite les collectivités, les entreprises et les associations à mieux puiser dans les fonds structurels de l’Union pour boucler leurs projets : «Il suffit de présenter un bon dossier éligible et de se soumettre ensuite à un contrôle.» Pour amorcer le mouvement, il a mobilisé dès novembre 2009 les élus avant de lancer en janvier des sessions de formation avec l’Association des maires. Au Conseil général, il s’active pour créer une agence départementale des affaires européennes mutualisant tous les services des collectivités autour du montage pertinent des financements. Il a invité à Bruxelles Albert Marouani, président de l’université, pour présenter son Pres Euro-Méditerranée ou les entreprises de Télécom Valley. «L’important, c’est de mettre en relation les personnes…» Ce travail de lobbying, il le mène aussi auprès de la Région dont la structure dédiée à l’Europe possède un bureau à Bruxelles. «Les responsables à Marseille n’avaient jamais vu un élu des Alpes-Maritimes !» Il renforce son équipe locale en faisant appel à Nathalie Grilli, de l’association Europe Direct à Puget. «Elle faisait un travail formidable, mais méconnu des élus...». Point culminant de cette démarche: la création le 8 octobre prochain d’un Club Europe regroupant 150 personnes (élus, fonctionnaires, journalistes…) qui devront aider notre département à mieux profiter de la providentielle manne. «Nous illustrerons chacune des possibilités par un exemple concret sur le terrain.» Et les financements ne manquent pas, du tramway de Nice à la LGV en passant par d'autres, plus modestes, dans les communes rurales. «Les aides européennes leur sont aussi destinées. Elles ne doivent pas se contenter des seuls subsides départementaux ou régionaux…»

Michel Bovas

(Tribune Bulletin Côte d'Azur - Edition du 23 juillet 2010)


sur la photo :

L'équipe du parlementaire enropéen Gaston Franco va prêcher la bonne parole auprès des élus.