Banque
Caisse d'Epargne
Bilan
 

L’Ecureuil descend de son arbre et se jette à l’eau
La Caisse d’Epargne Côte d’Azur, qui annonce d’excellents résultats financiers, infléchit son action sociale vers l’écologie marine et l’innovation.

  1 00.000€ pour une écloserie expérimentale d’espèces menacées (oursins, posidonies, hippocampes, mérous…) aux Embiez, 45.000a pour des aquariums sur l’île Saint-Marguerite, rapprochement avec le Pôle mer pour deux aides, l’une de 30.000a à un entreprise toulonnaise de recyclage de bateaux en composite, l’autre à une association départementale équipant les unités de plaisance navigant dans le sanctuaire ligure pour détecter de grands mammifères marins… La Caisse d’Epargne Côte d’Azur donne à son action philanthropique une orientation écologique moins larmoyante et plus étoffée en création/préservation d’emplois et de richesses. Elle n’abandonne pas pour autant les projets d’économie locale et sociale à laquelle elle affecte bon an mal an 1,5M€. Mais là encore, le cours est infléchi par une réduction du saupoudrage associatif, à l’efficacité parfois nébuleuse, et par un engagement dans le micro-crédit qui fait tâche d’huile en Europe. La création d’une première antenne Créa-Sol à Toulon, le mois passé, sera suivie d’une autre à Nice courant juin. Jusque là appuyée sur l’ADIE pour aider les personnes écartées des circuits bancaires, la CECA se dote de sa propre structure. Les clients orientés par les Boutiques de gestion devraient s’en féliciter puisque les taux de crédit d’un montant global de 700K€ en 2010 et d’1M€ en 2011 sont réduits à minimal: 4% pour les entreprises, 1,75% pour les particuliers. Ces conditions ne pourront être tenues que si les micro-créanciers sont préparés et encadrés dans leur démarche pour éviter la multiplication des dérives : ce sera le rôle de l’antenne de l’association Finances et Pédagogie créée au sein de l’établissement. Cela ne représente qu’une goutte d’eau dans le volume des encours de crédit (+35% vers les PME, 9% vers les autres professionnels) «mais nous n’avons jamais autant distribué qu’en 2009» se réjouit Jean-Claude Créquit, pour faire mentir les rumeurs sur une réticence des banquiers à la distribution. Il n’est pas non plus mécontent (après une période sombre «qui a secoué l’économie du département mais sans la faire craquer»), de noter un reprise récente (confirmée au niveau national) dans l’immobilier, surtout dans la gamme médiane.

Jacques Bruyas

(Tribune Bulletin Côte d'Azur - Edition du 4 juin 2010)


REPERES


- Produit net bancaire (CA) : 29M€ (+7,8%) - Frais de gestion : 214,8M€ (+0,8%) - Résultat brut d’exploitation : 79,1 (+32,7%) - Total bilan : 13,9Md€ (+5,2%)

Sur la photo :

Jean-Claude Créquit, président du directoire, et Isabelle Rodney, responsable du Pôle finances, satisfaits que la CECA (associée à la BPCA) prenne pied dans l’univers numérique avec la carte sans contact lancée à Nice pour 100.000 clients.

 
passer_annonce_legale_en_ligne
 
Détectez de nouveaux marchés:

marche_public_06_nice_cannes_antibes
 
telecharger_tribune_bulletin_cote_azur

Palmarès 2009:

creation_entreprise_greffe_nice

tribune_bulletin_06
 
n°521 du 29 janvier

annonce_legale_nice_cannes_antibes