Biot
Mairie
 
 

Biot village et Saint-Philippe, même combat
L‘ouverture d’une mairie annexe sur la technopole rend une âme à ce quartier d’ingénieurs si éloigné du cœur historique.

  Un an après son centre commercial, la ZAC Saint-Philippe, partie biotoise de Sophia, inaugure en juin sa mairie annexe et son poste de police municipale. Avec plus de 2.000 habitants, majoritairement des cadres étrangers, ce quartier surgi de terre dans les années 90 est désormais deux fois plus peuplé que la cité historique des templiers, sur son promontoire, à quelques kilomètres. Jean-Pierre Dermit, maire de Biot, reste vigilant : «nous devons maintenir une certaine identité. Saint-Philippe s’est fortement développé avec près de 12.000 salariés. Et en 2012, le Campus STIC va drainer 3.000 étudiants et chercheurs, dont une partie logera sur place. La commune doit assurer l’intégration des différentes communautés.»

Sur la photo :

Jean-Pierre Dermit se fixe pour objectif d’éviter une scission entre le Biot historique et le Biot nouveau du quartier Saint Philippe sur la technopole.

 
  Saint-Philippe, longtemps zone dortoir, a déjà évolué : un pôle commercial avec restaurants, dont l’un réalise près de 1.000 repas par semaine, a accentué la sédentarisation tout en favorisant les occasions de rencontres avec les habitants du village qui peuvent y faire leurs courses le dimanche matin. La mairie annexe, dotée de luminaires réalisés par les artisans de Biot, renforce l’appartenance à un même clocher : «il faut absolument amplifier les contacts entre les familles du village tournées vers le tourisme et l’artisanat et les cadres de Saint-Philippe.» C’est en partie le rôle de la nouvelle mairie annexe : «certains administrés hésitaient à se déplacer au village, où le stationnement est difficile». La municipalité veut multiplier les initiatives pour rapprocher les habitants. Ce sera l’objectif assigné à la future médiathèque qui s’installera sur les 700 m² de l’ancienne poterie de Biot, avec l’office de tourisme et la salle du conseil municipal. «Cet équipement, validé en juin, sera très ouvert aux technologies. Il attirera les habitants de Saint-Philippe vers le vieux village. Nous allons également accroître l’offre en logements». Un programme de 40 appartements (Promogim / Renaud d’Hauteserre, architecte) en construction à l’entrée du bourg, sera suivi d’un autre plus important (une centaine de logements) avec parking de 700 places dans la future ZAC des Bachettes, en cœur de village. «Cet aménagement devra contribuer à favoriser l’enrichissement entre des populations pour l’instant très différentes.»

Michel Bovas

Tribune Bulletin Côte d'Azur - Edition du 4 juin 2010


Sur la photo :

A St Philippe, la vie quotidienne s'organise. Commerces, logements, il s'agit pourtant de ne pas oublier son village "d'origine", Biot.

 
passer_annonce_legale_en_ligne
 
Détectez de nouveaux marchés:

marche_public_06_nice_cannes_antibes
 
telecharger_tribune_bulletin_cote_azur

Palmarès 2009:

creation_entreprise_greffe_nice

tribune_bulletin_06
 
n°521 du 29 janvier

annonce_legale_nice_cannes_antibes