Laboratoire
Carros
Amérique du Sud
 

Virbac se consolide en Amérique-du-Sud
L'entreprise azuréenne acquiert 30 % de la société Santa Elena en Uruguay.

Eric Marée PDG Virbac Le laboratoire vétérinaire niçois se renforce encore à l'international. Après l'acquisition d'actifs d'une filiale vétérinaire de Pfizer en Australie (23 M€ de CA) possédant un site de production et les droits de produits destinés aux animaux d'élevage (bovins et ovins), Virbac se renforce en Uruguay, où il rachète 30 % du capital du laboratoire Santa Elena (7 M$ de CA) qui possède une solide expertise dans le développement et la fabrication de vaccins pour bovins sur l'ensemble des pays d'Amérique latine, dont le potentiel de croissance est considérable. Virbac envisage même de reprendre plus tard la totalité du capital de Santa Elena. Cette société uruguayenne va lui permettre de constituer une base de développement et de production de vaccins pour animaux d'élevage sur le continent sud-américain. En 2009, le chiffre d'affaires de Virbac a progressé de 5,4 %, à plus de 467 M€.

Les Etats-Unis y ont contribué grâce au développement des gammes proposées aux vétérinaires, l'Europe grâce à de nouveaux produits, et les pays émergents, dont la croissance s'est poursuivie, ont apporté leur part. Le segment des produits pour animaux de compagnie (60 % du CA) est en hausse de 7,5% et le segment des animaux d'élevage affiche 6 % grâce à ces pays émergents. Virbac a lancé fin 2009 en Europe une nouvelle gamme de produits antiparasitaires et avance dans les dernières phases cliniques pour son vaccin contre la leishmaniose, deux nouveautés qui pourraient générer 50M€ de revenus complémentaires dans les quatre à cinq ans. A Carros, le laboratoire investit 10 Ma dans la création d'un bloc stérile. Avec l'achat de la filiale de Pfizer en Australie et l'entrée dans le capital de Santa Elena, Virbac envisage en 2010 un exercice prometteur.

Michel Bovas