Antibes
Cannes
Littoral
 

La «ville d’en face» fait le grand ménage dans ses eaux

Cannes a certifié son Palais, Antibes ses eaux de baignade. Et c’est une première pour le département.

Pour le Dr Patrick Dulbecco, adjoint à l’environnement, recevoir la certificatio
Hasard du calendrier, la semaine passée fut riche en labellisations et met en exergue une véritable complémentarité touristique à quelques plages d’écart. Véritas pour Cannes, Ecopass pour Antibes : et un ISO 14001 pour les 23 points de baignade recensés sur Antibes, Juan-les-Pins et leur cap. Après le Pavillon Bleu, la commune s’octroie une marche de plus sur le podium du respect environnemental en se plaçant déjà en amont des normes européennes de 2015, avec pour diplôme de bonne conduite cette certification du «dispositif de gestion de la qualité des eaux de baignade» unique dans les Alpes-Maritimes. Sur l’ensemble de la France, seules dix stations balnéaires sont ainsi labellisées.

7 km de sable, 7 km de galets, et près de 10 km de rochers et autres criques, Antibes affiche la plus «longue» côte du littoral maralpin, avec un patrimoine riche et plutôt bien protégé, à quelques brasses du classement en zone Natura 2000. Une usine de traitement des eaux usées (y compris une belle part d’eaux de ruissellement) haute performance à la Salis, une auto-surveillance des réseaux d’assainissement pour des alertes en temps réel, une veille constante pour lutter contre les pollutions accidentelles venues de la mer, bateau collecteur à l’appui: il reste sur les 23 km de littoral peu d’emprise pour les rejets urbains ou maritimes.

L’effort est désormais porté sur l’information au public, histoire de conjuguer les bonnes volontés pour la protection efficace d’un patrimoine de plus en plus unique, à l’heure où les conclusions de l’observatoire océanographique de Villefranche-sur-Mer ne sont pas des plus optimistes quant à la pérennité d’une biodiversité menacée par une acidification des eaux.

Isabelle Auzias

(Tribune Bulletin Côte d'Azur – Edition du 5 mars 2010)