Sport
 

Le Nice LTC retrouve sa place dans le circuit ATP

Et opte pour un éco-tournoi. Davydenko, Djokovic, Simon, Soderling et Verdasco ont déjà annoncé leur participation.

LTC
Ce n'était pas si évident, la concurrence était rude, Athènes, Istanbul, Rio de Janeiro ayant aussi postulé... Dans le cadre d'une refonte de ses tournois, l'ATP a finalement choisi Nice



et son club historique dont la gestion est reconnue exemplaire, pour ce combat des chefs sur terre battue azuréenne qui figure désormais parmi la quarantaine d'ATP 250 dans le monde. L'affaire a nécessité quatre années de rudes - mais courtoises - négociations menées par Bernard Leydet, président du Nice LTC, et Pierre Albuixech, manager du club, encouragés sans faille par toute l'équipe dirigeante et soutenus par Christian Estrosi, ravi pour l'image sportive de sa ville. L'organisation du tournoi a été entièrement confiée à l'ancien joueur et promoteur Jean-François Caujol via sa société Pampelonne, le club endossant simplement l'habit d'hôte bienveillant. Un hôte qui ne met donc pas la main à la poche et n'aura pas de rentrées financières, mais qui profitera nettement des importantes retombées médiatiques et bénéficiera de quelques aménagements obligatoires et durables financés par l'organisateur. Placé adroitement entre les tournois de Monte-Carlo et de Roland-Garros, moins doté du fait de sa catégorie (450.000 dollars quand même), la compétition niçoise veut être le premier éco-tournoi du circuit. Les travaux réalisés ces dernières années in situ dans le cadre d'une démarche environnementale (forage pour l'alimentation en eau, équipements photovoltaïques, etc...) l'y autorisent. Quant aux véhicules mis à la disposition des organisateurs, ils seront bien évidemment électriques. Fort de ses mille quatre cents membres dont la moitié a moins de 18 ans, le Nice LTC renoue ainsi avec sa légende et le haut du tamis côté tournoi mondial. Sans perdre de vue l'un de ses objectifs prioritaires : la formation des jeunes. Elle est omniprésente toute l'année, en particulier avec le groupe Elite mis en place par Pierre Albuixech et Didier Frantz, le directeur sportif, qui cible les graines de champion de 5 à 12 ans. La sélection est certes drastique, mais c'est ouvert à tous... et c'est gratuit.



Joëlle Baeta

(Tribune Bulletin Côte d'Azur - Edition du 5 février 2010)

Du 15 au 22 mai.

Infos : 04 92 15 58 00