BTP
Observatoire
Nice
 

Création d’un Observatoire des coûts pour la ville de Nice, réaction



L’on aurait pu penser que des terres plus industrielles, ou tout au moins plus industrieuses, auraient initié un tel projet avant la Côte d’Azur. C’était sans compter sur la campagne de promotion instaurée sous la présidence Lachkar au sein de l’Union patronale du département. L’on aurait pu penser aussi que Sophia, pour ses 40 ans, aurait revendiqué une paternité plus affirmée. Mais «Pays d’Azur, terre d’entrepreneurs» ne cultive pas l’élitisme d’un littoral grouillant ou d’une technopole en mutation. Bien au contraire. En parcourant les chapitres rythmés d’anecdotes, l’autochtone ne sera pas pris au dépourvu : c’est de la montagne que sont venues les forces vives, les entrepreneurs, français ou italiens, «subventionnés» par de riches fortunes issues d’autres contrées, plus lointaines, plus pluvieuses. Au delà du prestige se dessine une histoire parallèle, emplie de paradoxes et de bon sens paysan. Les héros de cette biographie où belles enseignes et grandes dynasties se découvrent : les bâtisseurs, les parfumeurs, les matières grises d’ici et d’ailleurs, toute une masse laborieuse côtoyant les bourses les plus opulentes. Un équilibre fragile qu’il nous faudra aujourd’hui préserver pour aller de l’avant. Et un magnifique ouvrage qui désormais, fait figure d’ambassadeur de première ligne pour de potentiels et espérés investissements.