««« Retour share
journal n°736 - publié le 10/04/2014

Créer son livre devient facile avec Pixalib

Sur le web, un Niçois revisite le concept d’auto-édition avec des livres de haute qualité.

Benjamin Pestel a la fibre entrepreneuriale. Passé par les bancs de Skema Business School, ce Niçois de 26 ans compte déjà plusieurs créations de sociétés à son actif. La dernière en date est sans doute celle où il s’est le plus investi.
Avec Pixalib.com, il est devenu imprimeur de beaux livres à la demande. «Le but est de pouvoir s’auto-publier et vendre ses propres créations» dévoile-t-il. En quelques clics, un internaute peut créer son ouvrage, y insérer textes et photos, puis le commander au nombre d’exemplaires souhaité. «Notre originalité repose sur un très haut niveau qualitatif d’impression» précise l’entrepreneur.

Reliure cousue à la main, papier premium issu des forêts certifiées Bio FC, les livres de Pixalib devraient séduire les amateurs de beaux rendus. Les artistes et les photographes sont d’ailleurs les «principales cibles» de la société.  Le choix est large avec différents formats et façonnages à partir de 14,95€ l’unité.

 

Shangai connection

 

En moins de deux ans, Pixalib a vendu près de 15.000 livres et devrait bientôt opérer une première levée de fonds. De quoi rassurer Benjamin Pestel sur la pertinence de son concept.  «Le potentiel clientèle est énorme» lance-t-il. 

Si ses bureaux sont à Nice, c’est en Chine, à Shanghai, que le jeune homme a démarré son business plan. Il s’est associé à des imprimeurs locaux séduits par son concept, qui ont installé dans leur usine un atelier de confection artisanale pour les ouvrages du Niçois. «L’alliage de la qualité et du prix a été rendu possible au départ grâce à la Chine, avoue-t-il. Là-bas on peut faire de belles choses plus rapidement. Grâce à nos réseaux, nous allons désormais pouvoir rapatrier la production en France et conserver la même gamme tarifaire.» 

 

Le jeune homme voit les choses en grand. Il rêve de mettre en place des imprimeurs Pixalib dans le monde entier pour être au plus proche de ses clients. Encore quelques belles pages à écrire pour la société.

 

 

 

 



Pierre-Olivier Burdin

 

 


www.pixalib.com