««« Retour share
journal n°735 - publié le 03/04/2014

Voyants au vert pour la Caisse d’Epargne Côte d’Azur

Après avoir présenté un résultat positif pour l’année écoulée, la CECAZ a dévoilé ses orientations 2014-2017.

Avec un Produit Net Bancaire (PNB) de 318,79M€ en 2013, la Caisse d’Epargne Côte d’Azur (CECAZ) affiche un bilan stable par rapport à 2012. Le Résultat Net Comptable (RNC) atteint quant à lui 30,20M€.

 

La CECAZ a accompagné l’an passé près de 30.000 projets de vie pour les particuliers et plus de 2.200 projets professionnels. «Forts d’une volonté d’accompagner l’économie locale, nous avons beaucoup prêté dans un marché pourtant atone» souligne Isabelle Rodney, en charge du Pôle Finances.

Le groupe souligne ses nombreux engagements solidaires, illustrés notamment par des dispositifs spéciaux lors des intempéries qu’ont connues le Var et les Alpes-Maritimes.

 

En juillet 2013, Christophe Pinault succédait à Jean-Claude Crequit à la présidence du directoire. La nouvelle équipe a donc présenté son plan d’orientations stratégiques 2014-2017.

L’un des axes forts : le lancement du Compte sur Livret Côte d’Azur qui permettra d’affecter l’épargne au financement de projets dans le domaine de la santé. «Notre banque appartient à ses clients, cela nous donne des responsabilités et des devoirs, indique Christophe Pinault. Aider au développement de la région et endosser un rôle sociétal en font partie».

 

La CECAZ poursuivra également ses efforts pour offrir à ses clients un compromis entre relation humaine et digitale. Après avoir vendu 20.000 coffres forts numériques l’an passé et favorisé l’émergence de la signature électronique en agence, elle lancera d’ici peu Dilizi, un terminal de paiement sur smartphone destiné aux professions dites nomades.

 

 



Pierre-Olivier Burdin