««« Retour share
journal n°734 - publié le 27/03/2014

L’apprentissage en tournée

Pendant quinze jours, le Bus de l’apprentissage sillonne le département pour promouvoir ce dispositif professionnalisant.

Avec ses couleurs vives, difficile de ne pas le repérer sur la place Masséna. Le Bus de l’apprentissage faisait étape à Nice vendredi 21 et samedi 22 mars. Fruit d’une collaboration entre la CCI Nice Côte d’Azur, la Chambre de Métiers et la Chambre d’Agriculture, le véhicule effectue une véritable odyssée dans le département du 15 au 29 mars à travers treize étapes.

 

«L’objectif est de renseigner les jeunes, les parents et les entreprises sur le dispositif d’apprentissage» explique Valérie Lacoste, chargée de mission à la CCI. Et surtout de balayer quelques idées reçues autour de ce fameux parcours en alternance. «Certains pensent que l’apprentissage est seulement dédié à ceux qui ne sont pas bons à l’école, c’est faux» rectifie-t-elle. Dans les Alpes-Maritimes, l’apprentissage mène à tout. Plus de 160 diplômes sont accessibles au sein d’une vingtaine de centres de formation. «Cela va du CAP jusqu’au cursus d’ingénieur» précise Valérie Lacoste. Les débouchés sont là puisqu’en 2013, 65% des apprentis ont trouvé un emploi sept mois après le terme de leur formation.

 

A bord du Bus de l’apprentissage, trois personnes sont chargées d’accueillir le public de 10h à 17h. Maîtres-mots : dialogue et conseils. Des ordinateurs permettent également de passer des tests d’orientation.  «Selon les réponses données aux questionnaires, le logiciel va proposer un panel de métiers qui correspondent au profil du jeune, à ses centres d’intérêts et à son niveau scolaire». Un atout dans la quête épineuse de la bonne direction. Autre élément clé du dispositif, la bourse de l’apprentissage permet aux jeunes et aux entreprises de déposer leur CV sur le web. Objectif : les mettre en relation et favoriser ainsi la transmission d’un savoir-faire.

 

 

 



Pierre-Olivier Burdin