««« Retour share
journal n733 - publi le 20/03/2014

Manif : les intermittents claquent le MEDEF


Cortège bon enfant dans les rues du vieux Nice, guidé par le mégaphone de Jean-Louis Ruff, responsable de l’Union syndicale de l’intérim CGT, au cri de «salariés intérimaires, vos droits sont en danger.»

 

Il y a là pèle-mêle des musiciens, des acteurs, des danseurs, des techniciens, des étudiants. Et pour tous l’heure est grave : «la négociation en cours sur l’assurance-chômage annonce un avenir sombre pour nos professions (…). Le MEDEF est Prism’Emploi (patronat de l’intérim) mettent la pression pour que le taux d’indemnisation des salariés concernés soit amputé de 20%.»

 

Plus que tout, ils en ont ras la casquette d’être stigmatisés, traités de «fainéants», voire de «profiteurs menant la belle vie avec l’argent public».

Et ils l’ont fait savoir, ce jeudi devant l’Opéra de Nice. Tout un symbole, et pas mal d’humour malgré une précarité qui tend à s’accroître.


 


 
 
 
 
 
 
html>