««« Retour share
journal n731 - publi le 06/03/2014

Nice : un accrobranche au Ray

Le candidat Estrosi a dvoil ce 6 mars son projet d'amnagement du vieux stade.

L'objectif du maire sortant, qui (il l'a répété plusieurs fois) s'exprimait en tant que candidat : redonner de l'attractivité à Nice Nord. «Même si aujourd'hui les habitants du quartier bénéficient du tramway, les travaux ont fait fermer ou décliner les commerces. Et vous savez que ça n'a pas redémarré.»

Christian Estrosi veut éviter au Ray le déclin qu'ont connu d'autres quartiers dont le site-phare a fermé, comme les Abattoirs. Mieux que ça : inverser la tendance qui veut qu'aujourd'hui, on «descende» en ville pour consommer, et au contraire donner envie de «monter» à Nice Nord.

Une question d'équilibre : «la pire des choses, c'est d'avoir des quartiers qui se paupérisent pendant que d'autres gagnent en attractivité».

 

Que faire alors des 6,5 hectares du stade ? Le candidat s'est basé sur les résultats de la récente concertation publique qui a connu une belle mobilisation puisque, en à peine plus d'un mois, 1.911 contributions ont été comptabilisées sur les registres.

Des requêtes entendues par le candidat UMP, qui souhaite en première analyse pérenniser la vocation sportive des lieux. Au menu : une salle omnisports avec un dojo, un terrain de football «aux normes pour que les clubs du quartier puissent accueillir des rencontres (actuellement les matches se disputent à Charles Erhmann)», et reloger au Ray le Tennis Club Méditerranée, l'OGC Nice Escrime et le club de billard.

 

Côté services publics, le site accueillera l'extension de la crèche de l'Eau Vive, pour désengorger les listes d'attente, et celle de l'école Ray Gorbella.

 

En réponse aux demandes concernant le stationnement (86% des contributions enregistrées), on prévoit la création d'un parking souterrain, dont une partie sera exploitée en tant que parc relais pour les automobilistes souhaitant se déplacer en tramway, celui du Rouret arrivant à saturation.

 

Du côté du logement, «deux petites unités de type R+3» avec commerces et services en pas-de-porte, et 80 à 100 logements dont une partie sera en accession à la propriété, l'autre en locatif, «ce qui permettra de contribuer au financement du projet».

 

Mais surtout, Christian Estrosi veut pour Nice Nord «quelque chose qui donne envie de venir, de consommer, comme le multiplexe de la Gare du Sud ou le chantier Sang Neuf aux Abattoirs». D'où la création d'un «parc de loisirs avec des activités de plein air, de type accrobranche, pour répondre à l'attente d'espaces de jeu exprimée par la population.»

Ca s'appellera la Promenade du Ray, et elle aura pour vocation «d'oxygéner le quartier et de compléter sa qualité paysagère.»

 

Quel calendrier? S'il est réélu, Christian Estrosi procédera au bilan formel de la concertation dès avril, lancera un appel à projets dont les trois finalistes seront soumis à la population, pour un début des travaux fin 2015 et une livraison dès 2017.

 

 



Lizza Paillier