««« Retour share
journal n°725 - publié le 23/01/2014

Le Mercantour, théâtre de l’aventure en 3D Minuscule

Le Parc National va bénéficier d’une vitrine de choix avec la sortie du film d’animation Minuscule, tourné dans les décors naturels des Alpes-Maritimes.

Voilà qui devrait apporter de l’eau au moulin des partisans de l’entrée du Mercantour au patrimoine mondial de l’UNESCO. Le Parc National est le théâtre du long-métrage d’animation Minuscule, dont la sortie en salle est prévue le 29 janvier. A la recherche de décors sauvages, les réalisateurs Hélène Giraud et Thomas Szabo, ont choisi l’écrin azuréen pour abriter les aventures de leurs petites bêtes en 3D. «Nous avons écrit le scénario en pensant à cet endroit et à ses paysages magnifiques, révèle Thomas Szabo. Notre choix a très vite été conforté lors des repérages.» Les sites emblématiques de la Gordolasque, du Boréon et le torrent de la Madone de Fenestre composent ainsi 80 % des décors.

C’est parce que «le film invite à porter un regard différent sur les êtes minuscules» que Le Parc National du Mercantour (PNM) a accordé les autorisations d’un tournage étalé entre 2010 et 2012. Ce film, dont le budget avoisine 10 millions d’euros, sera diffusé dans 40 pays et plus de 4.000 écrans à travers le monde. « Il sera vraisemblablement dans le top 3 des films français à l’exportation en 2014 » prédit Philippe Delarue, le producteur. Une pub retentissante pour le parc et pour la préservation de l’environnement.

L’écologie est au coeur du propos de Minuscule. Le film relate les aventures d’une coccinelle qui vient en aide à une colonie de fourmis noires aux prises avec leurs rivales fourmis rouges autour du même butin : une boîte de sucre abandonnée par des randonneurs. Sensible et surtout très drôle, Minuscule n’est pas seulement un manifeste pour le respect de la nature, mais également une ode aux êtres vivants les plus petits. « Si ce film peut changer la perception que les gens ont des insectes, ce sera une grande satisfaction » admet Hélène Giraud. Sur le plan artistique, il s’agit en tous cas d’une réussite. En plus d’un scénario trépidant et de décors à couper le souffle, le film démontre tout le savoir-faire français en matière d’animation.

Sortie en salle le 29 janvier

www.minuscule.com

Pierre-Olivier Burdin