««« Retour share
journal n°723 - publié le 09/01/2014

Patrick Allemand : Estrosi ŕ 45 pourcent

Ce n'est pas le résultat d'un quelconque sondage en vue des prochaines municipales, mais la proportion des promesses non tenues par le maire sortant, d'aprčs son opposant.

Le candidat de la gauche rassemblée a convié les journalistes ce 6 janvier dans l'optique de rétablir la vérité. "Il a été élu sur un projet et il a eu le culot, mais il est coutumier du fait, de déclarer que 100% de ses engagements avaient été tenus", expliquait-il en préambule.

Patrick Allemand a donc intitulé sa conférence de presse "Le cimetière des promesses de Christian Estrosi" et a pour l'occasion ressorti de ses tiroirs le programme électoral de celui qui a pris les rênes de la municipalité en 2008, "100 actions pour 10 défis".

 

Par le menu, le candidat, premier secrétaire de la fédération PS des Alpes-Maritimes, a démonté 45 de ses engagements : gestion de la ville, qu'il s'agisse des finances ou de la situation des agents municipaux, logement, emploi, sécurité, Eco-vallée, création d'un nouveau port à l'Ouest de la ville, autoroute de la mer, réalisation d'éco-quartiers et généralisation des énergies renouvelables dans les bâtiments publics, sans oublier la circulation, le stationnement, et évidemment le tramway, les 10 chapitres du programme estrosien sont passés par une vengeuse moulinette.

 

"Mensonges" et autres "échecs", si Patrick Allemand est autant entré dans les détails, c'est, dit-il, pour répliquer "point par point, précisément, de manière incontestable, au bluff" de l'édile.

Il n'a en revanche rien dévoilé de son propre programme pour les prochaines municipales, et a déclaré n'avoir aucun commentaire sur les candidatures déjà annoncées.

 

 

 

 

 

Lizza Paillier