««« Retour share
journal n°722 - publié le 03/01/2014

Officinea, les cosmétiques bio made in Côte d’Azur

Fondée en 2007, la société grassoise rafle toutes les récompenses et prend un nouveau virage.

Après 18 ans passés dans l’industrie pharmaceutique, Claire Gagliolo a réalisé son rêve d’étudiante : créer sa propre structure. Objectifs : choisir les personnes avec lesquelles elle collabore et agir dans une logique de développement durable (voir notre vidéo).

Ainsi est née Officinea, qui conçoit des cosmétiques «qui relèvent d’une haute technologie bio» et dont tous les prestataires sont concentrés, si ce n’est sur le département, au moins dans la région PACA.

Et ça marche : le Guide des meilleurs cosmétiques, «la bible dans ce domaine en France», qui évalue près de 7.000 produits chaque année, a reconnu chacun des soins Officinea comme étant le meilleur de sa catégorie.

Pas si mal pour une marque distribuée à l’heure actuelle uniquement sur le net...

 

Car si Claire Gagliolo a toujours refusé la grande distribution, l’arrivée dans l’échiquier de Candice Colin, qui a fait ses preuves dans les directions marketing de grands groupes avant d’entreprendre en Russie, a permis de lever des fonds.

Résultat: le développement d’un laboratoire «Officinea haute cosmétologie bio» et le recrutement d’une centaine de personnes. «Nous cherchons des superwomen qui vont créer leur propre activité et distribuer nos soins lors d’ateliers cosmétiques à domicile», explique Claire Gagliolo.

Les deux associées souhaitent promouvoir l’entrepreneuriat au féminin, voire un peu plus : pour Candice Colin, «c’est un vrai projet social dont le but est d’aider des femmes à rebondir, car beaucoup d’entre elles auront connu des accidents de parcours, seront à la recherche d’un nouveau souffle».

 

Autre virage : la conquête de l’Est. «La Russie sera notre deuxième terrain de jeu dans les six prochains mois», confie Candice Colin.

Les packagings sont déjà prêts, le site web en train d’être peaufiné…

 

Embauches en masse et internationalisation, 2014 s’annonce plus que prometteuse.

 

 

 

 


Lizza Paillier

Vidéo Isabelle Auzias

 

 

 


www.officinea.f