««« Retour share
journal n720 - 12/12/2013
SeaSatCom sur de bonnes ondes
Loprateur tlcoms des mers surfe sur la vague du succs. Et vient de remporter le Trophe de l'Eco catgorie e-conomie.

ia_13dec_seasatcom_haut_de_7_300Créée en 2005 à Sophia Antipolis, SeaSatCom fournit des abonnements internet, téléphone et télévision pour les yachts. Une technopole, et la plus grosse concentration de yachts au monde sur nos côtes : son fondateur Antoine Perry a eu du flair.

La société, qui gère aujourd’hui 140 navires, opère sur un marché international avec des clients partout dans le monde,  sur la Côte d’Azur évidemment, mais aussi aux Philippines ou aux Caraïbes.

 

SeaSatCom fournit des abonnements GSM pour le téléphone ou l’internet, la communication par satellite, la télévision russe, britannique, américaine, française, grecque…

«Ce qui nous rend uniques ? C’est que nous sommes à ce jour les seuls à apporter tous les abonnements dont les capitaines ou les managers ont besoin pour faire tourner leur bateau», explique Antoine Perry. «Des gens qui fournissent de l’équipement, il y en a. De l’abonnement aussi. Mais des gens qui fournissent tous les abonnements d’une seule main, il n’en existait pas. D’où le fait que nous nous soyons positionnés sur ce créneau-là, et que nous soyons encore les seuls aujourd’hui.»

 

Un beau succès pour cette entreprise de huit salariés, qui réalise 1,3M€ de chiffre d’affaires et surtout affiche une croissance éblouissante : avec 800% en cinq ans, SeaSatCom est arrivée en tête des entreprises azuréennes dans le classement Technology Fast 50 de Deloitte l’an passé.

«Nous sommes en train d’être copiés, ça veut dire qu’on ne s’est pas trop trompés», plaisante Antoine Perry. «Nous sommes également en train de basculer full online, ce que personne n’a encore fait dans notre métier : nous essayons de garder un métro d’avance sur tout le monde.»



Lizza Paillier

Vidéo Isabelle Auzias

 

 


www.seasatcom.com